Ventes d’armes au Yemen La France complice du massacre

« C’est pure démagogie que de dire d’arrêter de vendre des armes à Ryad ». C’était la réponse du Président Macron, fin 2018, à la « pire crise humanitaire au monde » qui sévit au Yémen. Pas de condamnation mais au contraire une légitimation assumée de sa politique d’exportation d’armes françaises à l’Arabie Saoudite qui participe aux massacres et à l’aggravation du conflit.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email