Les digues sont rompues

Il y a longtemps que plus personne ne croit aux mouvements linéaires de l’histoire. Comme le faisait remarquer Hegel, la seule chose que nous pouvons retenir de l’histoire, c’est que ni les gouvernements ni les peuples ne retiennent de leçons de l’histoire. Chaque soubresaut révolutionnaire en constitue un exemple singulier. Les commentateurs patentés cherchent en vain à saisir les gilets jaunes, à les assigner à un modèle conforme à leurs lointains souvenirs d’étudiants en grandes écoles. Les armées d’éditocrates creusent des tranchées face à un mouvement qui déborde de toutes parts. Ils voulaient y voir des conducteurs de 4/4 et […]

Lire la suite

Question animale les animaux, ces êtres sensibles

Entretien avec Florence Burgat, directrice de recherche, auteure de nombreux ouvrages sur la question animale Qu’est-ce qui a fait émerger la question animale ? Plusieurs éléments se sont peu à peu conjugués pour former un ensemble identifiable. Les philosophes lui ont donné pour nom « la question animale », un champ au sein duquel des différends s’expriment. La reconnaissance d’un champ de recherche en soi constitue une étape importante car cet intérêt était, à l’université, jugé indigne de la pensée. Aujourd’hui, quelle est l’université qui n’a pas tenu colloque sur « l’homme et l’animal » ? Les médias se sont […]

Lire la suite

Une colère nécessaire

Il y a bien des leçons à retenir du mouvement des gilets jaunes. Même si les signes de la colère étaient perceptibles depuis des mois, nul n’a vu venir précisément son déclenchement. Preuve en est de l’enracinement des frustrations sociales et du sentiment profond d’injustice. Celle-ci peut prendre bien des figures, et la mobilisation des gilets en est une : elle invente des formes inédites d’apparitions collectives. Contre toute attente elle ne réunit pas l’amicale des conducteurs de Hummers et de Quads, mais elle dérive vite sur des mots d’ordres sociaux et politiques : appel au peuple souverain, demande de […]

Lire la suite

Guerre et Paix

En se référant aux événements historiques des années trente, Emmanuel Macron transforme la commémoration de l’armistice de la première guerre mondiale et utilise la mémoire de la grande guerre, qui a si profondément marqué le XX° siècle. La première guerre, c’est d’abord dix millions de morts et environ huit millions d’invalides, des millions de déplacés. Avec elle l’Europe a aussi connu l’un des premiers génocides reconnus : le massacre des Arméniens. Voilà pourquoi les années trente ont été celles de la recherche de la paix. Cette paix n’aurait pas été possible sans la Révolution des soviets, elle en a été […]

Lire la suite

Opération de basse police politique

Quelle démocratie normale pourrait accepter ce scenario ? Trois semaines après la nomination polémique d’un nouveau Procureur de Paris présenté comme un choix « politique » de l’exécutif, des dizaines de policiers perquisitionnent des locaux du principal parti d’opposition, les domiciles privés de 11 militant.e.s, refusent l’entrée dans les locaux des principaux intéressés empêchant de constater la nature des documents saisis, pour finalement partir avec les données personnelles et politiques de tout un mouvement ? Ces pratiques sont dignes d’autres régimes, et cela n’a pas échappé aux commentateurs dans les autres pays. Pas en France où tout est bon pour […]

Lire la suite

Fascisme et oligarchie

Les élections qui se dérouleront dimanche 28 octobre au Brésil sont d’une importance capitale pour ce pays, pour l’Amérique latine, mais également pour le monde entier. Jair Bolsonaro a recueilli 46,06% des voix au premier tour, signant le retour possible de l’extrême droite au gouvernement dans l’un des plus grands pays du monde, avec ses 206 millions d’habitants, et couvrant près de la moitié de la surface de l’Amérique du sud. Nous l’oublions souvent, mais c’est aussi un pays frontalier de la France par la Guyane. Bolsonaro incarne l’extrême droite la plus traditionnelle, celle qui se revendique de l’Église et […]

Lire la suite

De quoi Benalla est-il le nom ?

Passons sur les rebondissements rocambolesques de cette affaire. Benalla qui nie avoir eu des fonctions de garde du corps, alors que des photos par centaines le présentent en garde rapproché d’Emmanuel Macron, depuis la campagne présidentielle jusqu’à son éviction tardive. Ce ne sont pas seulement les faits qui lui sont reprochés pour sa violence le 1er mai qu’il faut dénoncer. Il met en évidence les abus d’un régime qui avec Macron est passé d’une Monarchie Présidentielle, à une Présidence jupitérienne, se croyant presque de droit divin. Le leader de La République En Marche use et abuse de tous les moyens […]

Lire la suite

L’écologie contre les lobbys capitalistes

Il n’a pas fallu longtemps aux chiens de garde du système, un instant tétanisés par l’annonce surprise de la démission de Nicolas Hulot, pour tenter d’en minimiser la portée. Le premier de Cordée Emmanuel Macron feint de n’y voir qu’une « décision personnelle », là où nombre d’éditorialistes ergotent sur l’impossibilité d’un ministère de l’écologie. Ils invoquent R. Poujade, premier ministre de la protection de la nature, pour qui il s’agit d’un « Ministère de l’impossible ». Bref, le problème ne résiderait pas dans le système macronien, mais viendrait des écologistes. Pourtant le réquisitoire de Nicolas Hulot a été implacable. […]

Lire la suite

Ecologie : Lisez Marx, monsieur Hulot !

Le philosophe Henri Peña-Ruiz vient de publier Karl Marx, penseur de l’écologie, aux éditions du Seuil. « Dans les pays capitalistes (…) les luttes sociales et l’intervention écologique sont restées séparées, tragiquement disjointes alors qu’à l’évidence c’est une même façon de produire et de répartir qui est la cause unique des deux détresses, sociale et écologique. ». Le retour à Marx permet-il non seulement de comprendre les causes de la prédation écologique, mais d’amorcer une réponse à la hauteur de l’enjeu dramatique du bouleversement climatique et de la disparition des espèces ? Tout l’intérêt de son étude, largement appuyée sur […]

Lire la suite

Intelligence artificielle : Rapport Villani, intentions et actes

L’honorable mathématicien, et néanmoins député En Marche Cédric Villani, a été chargé par le premier ministre d’une mission d’information sur la stratégie française et européenne en intelligence artificielle. Son Rapport prétend présenter les enjeux économiques, techniques, sociaux, environnementaux et éthiques liés au développement de l’Intelligence Artificielle. Par-delà une prise de conscience du développement souvent autonome d’un secteur dont Vladimir Poutine a dit que « celui qui deviendra le leader dans ce domaine deviendra le maître du monde », les préconisations de Cédric Villani semblent souvent à mi-chemin des exigences, quand elles ne renforcent pas certaines inquiétudes. […]

Lire la suite