Réfugiés, Macron veut trier les migrants.

Le Président de la République a fait de la question migratoire un chantier prioritaire de 2018, avec une loi « asile et immigration » à venir dont les premiers contours sont inquiétants. Elle vise d’une part à différencier les « gentils » migrants (fuyant les guerres) des « méchants » migrants (fuyant la pauvreté). D’autre part, les méthodes pour opérer cette distinction introduisent un contrôle policier au cœur des structures d’urgence dont le principe était jusqu’ici l’inconditionnalité d’accueil. […]

Lire la suite

Université : de la pénurie à la sélection

30 ans après le projet de loi Devaquet, à l’époque battu par la mobilisation étudiante, la sélection à l’université revient en France, à travers la Loi Vidal votée à l’Assemblée nationale juste avant Noël. Avec une contradiction majeure en toile de fond : le besoin d’une élévation générale du niveau de connaissances se heurte à la compression des budgets gouvernementaux, à cause des politiques d’austérité. Au fond, on en revient toujours à la même question déjà posée par François Delapierre dans La bombe de la dette étudiante : qui doit en payer le prix financier et humain ? […]

Lire la suite

Menace sur le SMIC !

Le 23 août 2017, le premier ministre a nommé un « groupe d’experts sur le SMIC ». Celui-ci est composé d’experts soigneusement sélectionnés, dont une majorité ouvertement macronistes ! Le gouvernement reproduit un coup classique : créer une commission « d’experts indépendants » choisis pour leur proximité avec les thèses gouvernementales. En l’occurrence, le démantèlement du SMIC. […]

Lire la suite

NDDL : la piste Nantes Atlantique (enfin) considérée

Les médiateurs désignés par le gouvernement en juin 2017, ont rendu leur rapport le 13 décembre. S’ils se gardent d’indiquer la moindre préférence pour l’une ou l’autre des alternatives, le réaménagement de l’actuel aéroport Nantes Atlantique y est désormais considéré comme une option viable, au même titre que la construction d’un nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Une demande de longue date des opposants ! Un pas de plus vers l’abandon du projet de nouvel aéroport ? Il faut l’espérer. […]

Lire la suite

Laïcité, Macron re-confessionnalise la société

Emmanuel Macron, comme Nicolas Sarkozy en 2007, a accepté de recevoir le titre de Chanoine de Latran. Une distinction donnée par le Pape aux rois puis aux présidents français que tous jusqu’ici ont accepté, même si Pompidou, Mitterrand et Hollande n’avaient pas fait le voyage à Rome pour l’officialiser. M. Macron lui, a annoncé qu’il irait au Vatican « pour en prendre possession ». Comment s’en étonner ? Parmi les candidats à la dernière présidentielle, seul Jean-Luc Mélenchon avait promis de refuser ce titre religieux en cas d’élection. Dès la nomination de Gérard Collomb au ministère de l’Intérieur on pouvait s’attendre […]

Lire la suite

La convention FI en images

La 3ème Convention de La France insoumise est ouverte ! Du 25 au 26 novembre 2017 à Clermont-Ferrand, c’est l’ensemble du mouvement qui se retrouve pour l’ancrer et le projeter encore plus avant dans l’action. Aux 1600 participant.e.s, dont 75% ont été tirés au sort, s’ajoutent toutes celles et tous ceux qui non seulement vont suivre cette Convention sur Internet mais vont aussi participer et intervenir grâce à la plateforme. En effet, la Convention de La France insoumise est un processus inclusif. Ce n’est pas la convention seule qui est appelée à se prononcer sur les principes de La France […]

Lire la suite

Frais Bancaires. Un marché juteux sur le dos des pauvres.

Les études s’accumulent (Union nationale des familles et 60 millions de consommateurs) prouvant que les frais bancaires pèsent toujours plus sur les plus pauvres. Une personne en difficulté sur cinq a dû payer plus de 500euros de frais d’incidents en une année. Alors que la moyenne des frais pour incidents est de 34euros chaque année, ce montant s’élève à près de 300euros pour les clients modestes, soit 10 fois plus ! Et la banque enfonce encore plus ceux qu’elle considère comme de « mauvais clients » en facturant 10 euros des lettres d’avertissement pour compte débiteur. […]

Lire la suite

Laïcité, un combat aussi en Tunisie.

Si la Tunisie a longtemps eu la réputation d’être progressiste sur les questions religieuses, la question laïque reste un sujet de lutte après la Révolution de l’hiver 2010-2011 et la Constitution de 2014. Cette dernière atteste d’un compromis entre le parti islamiste Ennahda et l’opposition, et affirme à la fois dans son article premier que l’islam est la religion d’État, mais veut garantir la liberté de conscience et de croyance dans son article 6. Le peuple y est souverain, et c’est un État civil, c’est-à-dire dont le droit dépend des institutions politiques. Point fort dans le monde musulman, il proscrit […]

Lire la suite