Suppressions d’emplois chez Nokia : Macron a-t-il été fainéant ou cynique ?

Nokia a annoncé, mercredi 6 septembre, qu’il souhaitait tailler dans ses effectifs en France. Au total, le géant des télécoms veut supprimer 597 emplois en 2018 et en 2019. D’après un porte-parole du groupe, ces coupes concerneront les filiales Alcatel Lucent International et Nokia Solutions and Networks. Elles affecteront les fonctions centrales et support de ces filiales basées au campus de Paris-Saclay (Essonne) et à Lannion (Côtes-d’Armor), tandis que les fonctions recherche-développement ne seraient « pas concernées », a-t-il précisé. Le porte-parole ajoute que ce projet dit « d’évolution », est justifié par l’objectif de la maison-mère de dégager 1,2 milliard d’euros d’économies d’ici

Lire la suite

Ouragans : le changement climatique et l’action publique

Saint-Martin et Saint-Barthélémy étaient jusqu’ici surtout connus comme paradis fiscaux et résidences pour millionnaires. Avec le passage du cyclone Irma les inégalités extrêmes propres à Saint-Martin sont apparues encore plus crûment. Le paradis des riches côtoie la misère. Et ces différences sociales se traduisent bien évidemment dans la qualité des constructions et leur capacité à résister aux vents furieux et aux pluies diluviennes.

Lire la suite

Le procès de la lanceuse d’alerte Céline Boussié sera-t-il aussi celui des vrais coupables ?

Mardi 19 septembre aura lieu le procès de Céline Boussié, lanceuse d’alerte insoumise, jugée pour diffamation au tribunal de Toulouse à 14 heures. Une fois de plus, ce sont les lanceurs d’alerte qui pour avoir dénoncé des faits répréhensibles se retrouvent au tribunal sur le banc des accusés. Son crime ? Avoir dénoncé en octobre 2013 de graves dysfonctionnements et manquements de soins nuisibles au développement des enfants polyhandicapés pris en charge au sein de l’Institut médico-éducatif de Moussaron (Gers). Ces dysfonctionnements ont été pointés dans un rapport de l’Agence Régionale de Santé (ARS) du 11 octobre 2013, et même dénoncés

Lire la suite

23 septembre, c’est parti, la fourmilière s’active !

C’est parti ! De Lille à Marseille en passant par Paris, Le Mans, Lyon, Castelnaudary et plein d’autres villes, les « fainéants » toujours aussi insoumis, peignent, collent, tractent… Leur objectif : rassembler des milliers de « riens » et de « cyniques » samedi 23 septembre place de la Bastille à Paris. Ils leur donnent rendez-vous à 14H pour une marche gaie mais déterminée où ils diront haut et fort « Non au coup d’État social » fomenté par ToutenMacron, pardon, par le Président Macron. À Paris, ils ont mis à profit le week-end du 8 et 9 septembre

Lire la suite

Europa City : Avis défavorable du commissaire enquêteur

Europacity serait envisagé comme un « pôle de loisirs, de commerces, de culture et d’hôtellerie » qui ouvrirait en 2024, au sud d’une vaste enclave agricole de 700 hectares, le Triangle de Gonesse, coincée entre les aéroports de Roissy-CDG et du Bourget. Les chiffres donnent le vertige : 3,1 milliards d’euros d’investissement par le groupe chinois Wanda (actuellement en difficultés financières) pour accueillir au sein d’un complexe de 630 000 m2 l’équivalent du parc Astérix (avec parc nautique et pistes de ski « indoor »), des galeries du centre Georges Pompidou, du palais des Congrès de Paris, du parc Monceau

Lire la suite

Le SMIC, prochaine cible de Macron ?

Le comité d’experts sur le SMIC nommé par le gouvernement fait la part belle aux adversaires du salaire minimum. Selon un arrêté du premier ministre en date du 23 août 2017, un « groupe d’experts sur le salaire minimum de croissance » a été nommé par le ministre de l’économie et des finances Bruno Le Maire, ainsi que la ministre du travail Muriel Pénicaud. Or, les experts en question ont été méticuleusement choisis pour leurs positions politiques par rapport au SMIC. Loin de constituer un lieu de réflexion ouvert sur la société et propre à délivrer des recommandations politiques favorables

Lire la suite

Espace : Vers la privatisation de l’espace ?

Cet été le Luxembourg a adopté une loi prévoyant l’exploitation des ressources spatiales par des compagnies privées. Cette première européenne s’inscrit dans la continuité du Space act américain de 2015. Les deux textes remettent en cause le traité de l’espace de 1967. Adopté en pleine guerre froide, il régit encore aujourd’hui les droits des pays dans l’espace. Son article 2 prévoit que « l’espace extra-atmosphérique, y compris la Lune et les autres corps célestes, ne peut faire l’objet d’appropriation nationale par proclamation de souveraineté, ni par voie d’utilisation ou d’occupation, ni par aucun autre moyen ». L’espace est donc considéré

Lire la suite

Budget : Le gouvernement du 1%

Après une semaine de dramatisation de l’enjeu budgétaire, Edouard Philippe a explicité le calendrier d’application des principales mesures fiscales du quinquennat. Après l’annonce de sacrifices (gel du point d’indice, fin du jour de carence) et d’économies budgétaires pour 25 milliards d’euros en 2017 et 2018, on aurait pu penser que les cadeaux pour les plus riches seraient décalés.

Lire la suite