Livre : Jean-Luc Mélenchon de la gauche au peuple

Un livre sur Mélenchon qui ne raconte pas à quel point il est colérique, impulsif et tyrannique ? C’est vraiment possible ? C’est en effet possible, quand l’auteur n’est pas un journaliste d’un média mainstream. C’est justement la pauvreté habituelle des « biographies politiques » qui a été l’un des déclencheurs pour Alexis Galès afin de se lancer dans l’écriture de « Jean-Luc Mélenchon, de la gauche au peuple » qui sort en librairies le 19 septembre prochain. Contrairement aux ouvrages qu’il raille en introduction, ce livre ne s’attache pas à faire le portrait psychologique (de comptoir) de Jean-Luc Mélenchon. […]

Lire la suite

Lula : 500 jours d’injustice

Jean-Luc Mélenchon devait rencontrer le 5 septembre l‘ex-président Lula détenu au Brésil après un procès entaché d’irrégularités. Il se trouve aujourd’hui au centre d’une Lawfare. Explications : Le lawfare est un concept encore peu connu en France, mais il mérite toute l’attention des défenseurs de la démocratie et des libertés. Ce terme anglais apparu dans les années 70 signifie la guerre (warfare) par la loi (law). La mobilisation internationale que les juristes brésiliens pour la démocratie ont initiée depuis la condamnation de Lula dès 2017 a peu à peu permis de le diffuser dans les milieux politiques progressistes du monde. […]

Lire la suite

Réforme des retraites : « Nous avons besoin d’un front uni »

Entretien avec Adrien Quatennens, Coordinateur de la FI, député. Désignation d’Ursula Von der Leyen à la tête de la Commission européenne, ratification du CETA, rapport Delevoye sur les retraites…: comment jugez-vous l’été d’Emmanuel Macron ?  Emmanuel Macron est presque à mi-mandat. Donc il accélère. Son projet est d’accomplir la mission que ses deux prédécesseurs n’ont pas su terminer : pousser le modèle libéral jusqu’au bout en France. Avec Ursula Von der Leyen à la tête de la Commission et Christine Lagarde à la tête de la Banque Centrale, le nouveau casting européen pour lequel Macron a largement œuvré est le pire […]

Lire la suite

ADP : Les 7 péchés de la privatisation

Coup de force monarchique Les dérives de la monarchie présidentielle se font particulièrement ressentir dans cette affaire. En effet, dans le programme du candidat Macron il n’était ni question de privatisations, ni de cessions de titres en général. Mais une fois élu, le monarque a pu tranquillement imposer cette privatisation aux Français, en la faisant valider par ses députés godillots qui n’avaient pas d’autre choix s’ils ne voulaient pas risquer l’exclusion du groupe majoritaire. Ces derniers ont d’ailleurs fait le service minimum, laissant le ministre Bruno Le Maire défendre seul ou presque cette réforme contre tous les groupes d’opposition. Pillage […]

Lire la suite

Handicap, l’affaire de tous

La situation des personnes en situation de handicap est un thème phare des campagnes électorales, mais rares sont les engagements pris dans ce cadre qui sont ensuite tenus. Macron n’échappe pas à la règle. Alors qu’il avait particulièrement mis en avant sa préoccupation pour la situation des personnes en situation de handicap en 2017, on attend toujours la réalité des faits. D’ailleurs, les plus concernés ne s’y trompent pas. 43 % des personnes en situations de handicap considèrent que leur situation s’est dégradée en 2019, tandis que 51 % estiment qu’elle n’a pas évolué. Le premier sujet de difficultés pointé […]

Lire la suite

Animal L’agro-industrie contre les animaux… et les hommes

Le productivisme a transformé les animaux en simple matière première ou en donnée négligeable. Pour satisfaire aux exigences d’un marché mondial, ses variations subites, chacune des composantes du monde est exploitée : environnement, sols, animaux, mais aussi producteurs·trices évidemment. Les animaux des élevages intensifs ne sont plus que de la marchandise, dont il faut tirer le plus possible, pour vendre le plus possible, en résumé : être profitable. Les fermes-usines s’agrandissent : 1 000 vaches, 20 000 cochons, 200 000 poulets. Cela implique une organisation du travail qui néglige la souffrance, répand des maladies par la promiscuité, et acte l’impossibilité matérielle de prendre […]

Lire la suite

Loi Blanquer : Une école à deux vitesses

Le Ministre Blanquer avait annoncé qu’aucune loi ne porterait son nom. Il a bien failli tenir sa promesse puisque les réformes du lycée général et technologique, du lycée professionnel et du baccalauréat ont été actées par décrets, sans passer par le processus législatif. Et cela alors même qu’elles représentent un bouleversement des finalités de ce niveau d’enseignement. Mais le Ministre a finalement présenté au début de l’année un projet de « loi sur l’école de la confiance » qui rencontre un vif rejet de la part des enseignants et des parents d’élèves. Après un passage devant l’Assemblée nationale puis le Sénat, une […]

Lire la suite

Brésil Libérez Lula !

Lula est aujourd’hui un des prisonniers politiques les plus emblématiques dans le monde. Certains le comparent à Nelson Mandela en Afrique du Sud, car en plus de la condamnation injuste qu’il subit, la mobilisation internationale pour sa liberté est en passe de devenir un puissant vecteur de la lutte pour la préservation de la démocratie et de l’État de droit au Brésil. Déjà très importante depuis son incarcération il y a un an, elle a repris de plus belle avec les révélations du journal The Intercept mettant en lumière un véritable complot au sommet de l’État pour écarter Lula du […]

Lire la suite

Loi mobilités Encouragement des solutions individuelles

Le gouvernement la présente comme la loi qui va permettre le développement « de nouvelles solutions pour permettre à tous de se déplacer » et « d’engager la transition vers une mobilité plus propre ». La loi mobilités est en réalité une loi libérale de plus à l’actif de ce gouvernement qui encourage les solutions individuelles de transport, ne dit rien ou presque des transports publics, organise l’ubérisation du secteur et se garde bien de remettre en cause les avantages acquis des gros pollueurs du trafic aérien et du transport routier de marchandise. Chacun son choix, chacun pour soi : Le cœur de la loi […]

Lire la suite

BCE : Sortir du libéralisme

Absente du débat des élections européennes, la BCE verra son président changer fin 2019. L’Allemagne veut imposer un président encore plus austéritaire. Mais les enjeux démocratiques, économiques, sociaux et financiers vont bien au-delà du nom qui sera choisi. Il y a vingt ans 11 pays de l’Union Européenne (UE) ont mis en place une monnaie commune : l’euro. Aujourd’hui 19 pays, avec plus de 340 millions d’habitants, dépendent des décisions de la Banque Centrale Européenne (BCE). La souveraineté monétaire a été un des piliers historiques dans la construction des Etats et pourtant un groupe de pays a décidé de transférer la […]

Lire la suite