DESINTOX – Tartufferie macronienne sur le travail détaché

Emmanuel Macron et son gouvernement crient victoire suite au vote du conseil des ministres européens du travail de lundi 23 octobre à Bruxelles au sujet du travail détaché. La ministre française du Travail Muriel Pénicaud parle même d’« un grand pas vers l’Europe sociale » rien de moins ! Il s’agit d’une étape dans la révision de la directive de 1996 qui fixe les règles sur le sujet. Près de 2 millions de salariés européens travaillent sous ce statut dont 400 000 en France. Des éléments essentiels (cotisations sociales, primes etc.) relèvent de la législation de leur pays d’origine, quel que soit le […]

Lire la suite

Budget 2018 : La fête de l’oligarchie

Nicolas Sarkozy et François Hollande se sont disputé pendant dix ans le titre de « président des riches ». Aujourd’hui ils ont un challenger qui risque de rafler la mise. En quelques mois, Emmanuel Macron a engagé une série d’attaques contre notre modèle social d’une violence inouïe. Le budget de l’État pour 2018 (Projet de Loi de Finances, PLF) ne laisse aucune ambiguïté. Il montre que la priorité du gouvernement Philippe et du président Macron est de satisfaire les demandes de l’oligarchie. […]

Lire la suite

Les fonctionnaires touchés aussi par les ordonnances

La logique du gouvernement et du Président Macron de casse sociale et de démantèlement du système républicain de protection sociale en cours dans notre pays touche de front toutes les catégories de notre pays. La division orchestrée depuis des années entre les travailleurs du public et du privé, n’est que factice. Le recul des droits sociaux impacte la totalité des travailleurs et du pays.  Concrètement, quand la loi El Khomri casse le code du travail, les droits des fonctionnaires aussi reculent. La loi, par les ordonnances, circulaires ou décrets a déjà des incidences sur les fonctionnaires. Ainsi en est-il de l’ordonnance du 19 janvier 2017 issue de la loi qui supprime le maintien […]

Lire la suite

EGalim : États-généraux de l’alimentation ou de l’agro-industrie ?

Lancés en grande pompe le 20 juillet par le gouvernement, les États généraux de l’alimentation doivent se poursuivre jusqu’à fin novembre. Belle initiative de démocratie ou arbre qui cache la forêt ? Une situation alarmante, des débats insuffisants La situation est alarmante. La filière agricole compte pour 165 milliards d’euros de chiffre d’affaires généré par 400 000 entreprises agricoles. La filière agro-alimentaire, elle, concerne 835 000 entreprises pour 650 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Et pourtant, un agriculteur sur deux vit avec moins de 350 euros par mois. Ce fossé peut être résumé par le parcours d’une simple échalote : […]

Lire la suite

Energie : L’EPR, fiasco technique, économique et financier

Areva a conçu et développé l’EPR (Evolutionary Power Reactor ), réacteur de troisième génération selon la classification internationale, pour prendre la relève des centrales nucléaires vieillissantes (18 centrales avec 58 réacteurs en France). Outre une puissance plus importante (1600 MW au lieu de 1450) et la recherche d’une production d’électricité à un prix inférieur, cette nouvelle génération est, selon Areva, censée garantir plus de sécurité, notamment quant au risque de fusion du cœur du réacteur (accident intervenu à Three Mile Island, Tchernobyl et Fukushima). […]

Lire la suite

Comment Macron a liquidé Alstom – retour sur un scandale d’État

Vente à la découpe, fausses promesses aux salariés, refus de l’intervention de l’État…. En trois ans, Emmanuel Macron a validé ou laissé faire la liquidation d’Alstom et de ses anciennes filiales, désormais toutes passées sous pavillon étranger. Cette gigantesque braderie s’est faite au nom de dogmes libéraux archaïques que les autres pays n’appliquent pas et au mépris de l’intérêt national. La demande d’une commission d’enquête parlementaire par les députés de la France insoumise est pleinement justifiée tant l’affaire ressemble à un scandale d’État. […]

Lire la suite

Allemagne : un modèle « à bout de souffle »

Le 24 septembre, les élections fédérales allemandes vont fixer pour les quatre ans à venir les rapports de force législatifs, importants dans une République parlementaire où les députés disposent de pouvoirs étendus. Après quatre ans de « grande coalition » entre sociaux-démocrates (SPD) et conservateurs (CDU), et douze ans de règne d’Angela Merkel, dans quel état est le pays ? […]

Lire la suite

Éducation : L’École selon J.M. Blanquer

Jean-Michel Blanquer ministre de l’Education nationale depuis quelques mois a d’ores et déjà dû – rentrée oblige – annoncer quelques mesures concrètes pour l’année à venir : restauration des classes bi-langues et des heures de latin-grec, « stupidement supprimées » par le gouvernement précédent ; remise en cause des rythmes scolaires imposés en 2013-2014 ; dédoublement des classes REP + (Réseau d’Education Prioritaire renforcé) ; et un dispositif intitulé « devoirs faits », qui doit permettre aux élèves de réaliser les devoirs dans l’établissement, avant de rentrer chez eux. […]

Lire la suite

CETA : Macron aura-t-il le courage d’un référendum ?

  Le président de la République Emmanuel Macron ne pourra bientôt plus louvoyer à propos du CETA, l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada. Le Conseil constitutionnel a décidé lundi 31 juillet que ce traité pouvait être ratifié par la France sans avoir besoin de réviser préalablement la Constitution. La voie est donc libre pour que ce traité soit approuvé – ou rejeté – par un vote du parlement ou du peuple français dans les prochaines semaines. […]

Lire la suite