Vive la Sociale

Un film, un livre : Vive la Sociale ! La Sociale ! Ce fut l’espoir et le mot d’ordre de la Commune de Paris. C’est aussi le titre du documentaire sur la Sécurité sociale signé Gilles Perret (réalisateur entre autres des Jours heureux). La dénomination partagée entre « la première tentative de la révolution prolétarienne » selon Lénine et l’institution de la Sécu, souvent caricaturée en symbole de l’administration plan-plan (« la seule chose qu’on ne peut pas voler à la Sécu, osait Coluche, c’est l’horloge, tout le monde a l’œil dessus »), ne relève pas d’un facile jeu de mots. […]

Lire la suite

Le film du Mediator : Même les labos peuvent plier

Irène Frachon est celle par qui l’affaire du Médiator a éclaté. Le film, La fille de Brest, en retrace les péripéties de son combat contre l’influent Servier, 2e groupe pharmaceutique français. La réalisatrice Emmanuelle Bercot a fait le choix de l’actrice danoise Sidse Babett Knudsen ( la série Borgen) pour interpréter la pneumologue du CHU brestois. Bonne pioche : outre sa troublante ressemblance physique avec son personnage, le jeu de la comédienne électrise la narration sur un mode thriller classique mais à l’efficacité incontestable. […]

Lire la suite

ATD Quart monde : La pauvreté au cœur du néolibéralisme

Entretien avec Jean-Christophe Sarrot, membre d’ATD Quart monde, journaliste, coauteur d’En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté En entendant les arguments électoraux d’un certain nombre de candidats à la présidentielle, on peut penser que la réédition d’En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté est plutôt nécessaire ? Oui et il va falloir travailler encore un bon moment sur la déconstruction des préjugés parce qu’en ce qui concerne la pauvreté, comme le dit un sociologue anglais, « on a tiré un écran entre les pauvres et nous et sur cet écran-là on projette toutes […]

Lire la suite

Un livre et un film – Pour résister aux pensées consensuelles

Le film est américain, l’affiche racoleuse met en avant les interprètes « bankables » dont Brad Pitt, Steve Carel, Christian Bale, le scénario est adapté d’un best-seller… Si on ajoute que The Big Short : Le casse du siècle consacré aux origines de la crise financière de 2008 est classé dans les comédies dramatiques, ça semble rédhibitoire. Car si le milieu de la finance est agité, cupide et surtout cynique, il faut oublier ce que sa réalité génère pour trouver ça drôle. Mais Adam McKay, qui en a signé le scénario – inspiré de faits et de personnages réels – et l’a réalisé, […]

Lire la suite

Un documentaire, un livre – L’accélération du monde et la dépossession

Les anthropologues le savent : la réalité quotidienne est tellement évidente, puisqu’on la vit, qu’elle est difficile à remettre en cause. Mais un Martien juste débarqué serait lui surpris par nos coutumes, nos mœurs, notre organisation sociale. Il en verrait tout de suite les incohérences, les absurdités. […]

Lire la suite

Logement – La France poussée à la rue

Pas moins de 174 000 familles avec enfants n’avaient pas de domicile au cours de l’hiver 2013-2014. Soit quelque 23 000 de plus que l’hiver précédent. Une progression de 15,2% que n’ont pas enrayées les promesses de Jean-Marc Ayrault de permettre « l’accès à des solutions dignes pour les personnes sans domicile ou habitant des bidonvilles ». Le mal nommé pacte de responsabilité et de solidarité et son financement par des mesures d’économies budgétaires et de baisse de prestations sociales à une hauteur de 50 milliards d’euros a ruiné la crédibilité des allégations gouvernementales. […]

Lire la suite

Les 4 et 19 octobre 1945 : la Sécurité sociale

Le système de Sécurité sociale est un anachronisme insupportable dans un monde libéral. Denis Kessler alors n°2 du MEDEF, personnellement intéressé en tant que représentant patronal des assurances privées, exigeait en 2007 le démantèlement du « modèle social issu de la Résistance ». Le principe de « se soigner suivant ses besoins et cotiser selon ses moyens » lui paraissait sans doute, à côté du manque à gagner, une insoutenable provocation. Il fallait de toute urgence réformer, « sortir de 1945, défaire méthodiquement le programme du Conseil National de la Résistance ». […]

Lire la suite