Affaire Benalla : Macron, président du désordre

Le désordre règne au sommet de l’Etat. Rendez-vous compte : deux collaborateurs du président de la République en garde à vue pour avoir tabassé des manifestants le 1er mai, trois gradés de la police nationale suspendus de leurs fonctions, un ministre de l’Intérieur qui ment devant le Sénat, et pendant ce temps un Premier ministre qui badine sur le Tour de France et un Président de la République qui se tait et se terre. Et, comble du chaos, ni l’Elysée, ni Matignon, ni la place Beauvau n’ont signalé à la justice les violences commises par Alexandre Benalla dont ils ont […]

Lire la suite

Faire l’Europe à la française

La première année de Macron s’achève sur son échec total en Europe. C’est que dans l’UE, seule la méthode forte paye comme le montrent tristement les ministres de l’Intérieur allemand et italien. Les capitulations à la Tsipras ne paient pas : la « fin du plan d’aide à la Grèce » est une mauvaise blague alors que le pays reste sous tutelle jusqu’en… 2060 ! Il y a longtemps que dans le prétendu « couple franco-allemand », l’Allemagne fait chambre à part. C’est vrai en matière de technologie d’observation par satellite où elle a renié l’accord passé avec la France. […]

Lire la suite

Retraites : le vautour Macron

Les aides sociales coûtent « un pognon de dingue » selon Macron. Marie-Antoinette n’aurait pas dit mieux. Mais l’offensive porte loin. Dans le viseur, il y a l’ensemble des « prestations sociales » et notamment les retraites. Elles sont sa prochaine cible. Il y voit l’occasion de gaver ses amis financiers et de confirmer son leadership à droite. Avec une réforme « début 2019 », le thème de la campagne européenne est là. D’autant que les réformes des retraites sont très liées à l’UE et à ses règles budgétaires qui imposent de réduire les dépenses publiques et sociales. Sarkozy et […]

Lire la suite

Grèce : sortie du plan d’aide ou calvaire sans fin ?

Les dirigeants européens se vantent d’avoir mis fin au « plan d’aide » à la Grèce lors de la réunion des ministres des finances de la zone euro du 21 juin. La Grèce va théoriquement sortir de huit ans de mémorandums d’austérité imposée de force par la troïka du Fonds monétaire international, de la Banque centrale européenne et de la Commission européenne. Mais dans les faits, ni l’austérité, ni la tutelle des autres pays européens ne prennent fin. […]

Lire la suite

Non, Macron n’a pas gagné !

Ivre de certitudes arrogantes et aveuglé par ses propres désirs, le parti médiatique a décidé que « Macron a gagné » au terme de la première année de son mandat. Que les éditocrates se méfient : ils risquent bientôt d’être punis pour diffusion de « fake news » ! Car Macron n’a rien gagné du tout. C’est même l’inverse. Ce printemps 2018 se révèle calamiteux pour lui. Son allégeance à Trump n’a en rien permis de « gagner » un changement de positon états-unien sur l’Iran, le dérèglement climatique ou le commerce mondial. Les prières macroniennes au « couple franco-allemand […]

Lire la suite

L’Europe des peuples contre le « sabotage libéral » du projet européen

C’est un anniversaire très actuel qui a été célébré ce 29 mai au Parlement européen de Strasbourg par la France insoumise et ses partenaires européens. Des députés européens et nationaux de huit nationalités différentes étaient réunis pour « célébrer » l’anniversaire de la victoire du « non » au traité constitutionnel européen le 29 mai 2005 selon le mot de Marisa Matias, député européenne du Bloco portugais. Le symbole tombait à point nommé à l’heure où l’Union européenne, les marchés financiers et l’Allemagne ont mis leur veto à la formation d’un gouvernement italien respectant le résultat des élections législatives dans […]

Lire la suite

Marées populaires du 26 mai : prévenir et guérir !

Les marées populaires en construction pour le 26 mai seront un nouveau temps fort d’expression de l’opposition populaire contre la politique de Macron après le succès du 5 mai et la poursuite de la grève cheminote. Mais l’enjeu va plus loin. Il s’agit de prévenir et de guérir. Le 26 mai sera aussi une mobilisation préventive. Il le faut car avec Macron, l’an 2, c’est l’an pire ! Un document interne confirme que le gouvernement et la direction la SNCF préparent une privatisation de l’entreprise. Bruno Le Maire a d’ailleurs annoncé des « privatisations importantes » à venir. Ce n’est […]

Lire la suite

Le 5 mai contre Macron et son monde

La manifestation nationale de samedi 5 mai à Paris est l’occasion d’exprimer fortement les colères populaires contre Emmanuel Macron. On a tous une bonne raison de dire « stop Macron » : hausse de CSG, privatisation rampante de la SNCF et recul du service public ferroviaire, manque de personnels dans la santé, licenciements chez Carrefour, mise en place de la sélection à l’université, loi asile-immigration, ou encore abandon de tant de villes, villages et banlieues au profit des beaux quartiers des métropoles. Le « pot-au-feu » ne manque pas d’ingrédients ! Un an après son élection, Macron, ça suffit comme […]

Lire la suite

5 mai : Maintenant le peuple !

Emmanuel Macron joue l’anti-république. Il a décidé d’incarner l’Ancien régime à lui tout seul. On le savait apôtre de la monarchie présidentielle du moi-soleil. Sa révision constitutionnelle le confirme : parlement abaissé, pluralisme étouffé, double peine pour les citoyens privés de représentants et sans aucun pouvoir supplémentaire d’expression directe. Le voilà désormais engageant seul le pays dans une guerre en Syrie porteuse de lourds dangers pour la paix du monde. On savait Macron bienfaiteur des puissants et du MEDEF, patronat de droit divin. Le voilà soucieux de recréer de nouvelles féodalités : ici des trains privés pour ceux qui pourront […]

Lire la suite

Macron : un an, ça suffit !

Décidément, la « fake news » Macron n’en finit pas. On nous avait promis un réformateur moderniste, on n’a qu’un petit télégraphiste des exigences archaïques et dogmatiques de la Commission européenne. Il est obligé de multiplier les mensonges pour masquer l’injustice de la sa politique. La grève lui fait peur. Il pourrait reculer sur les ordonnances à la SNCF. Le Premier ministre promet à ceux qui veulent y croire un recul sur la hausse de la CSG. Le pouvoir veut éteindre l’incendie et diaboliser les résistants. Les cheminots seraient des « privilégiés ». On se demande bien en quoi : […]

Lire la suite