Réussir le 5 décembre

« Je n’aurai aucune forme de faiblesse » déclare E. Macron à propos des grèves du 5 décembre contre sa réforme des retraites. Le message traduit pourtant la peur qui gagne le pouvoir. Déjà, il cherche comment endormir les cheminots par des mesures de « transition ». Il faut dire que la mobilisation se construit sur des bases solides. L’appel à une « grève reconductible et illimitée » par les syndicats de la RATP a montré que le camp du travail se prépare aussi à n’avoir « aucune forme de faiblesse ». Il le faut. L’ensemble des salariés du pays est appelé à cesser le travail le 5 […]

Lire la suite

A contretemps

Rarement le sentiment de l’urgence n’aura été aussi vif : pour stopper la guerre d’Erdogan et Trump contre les Kurdes, pour affronter le changement climatique, pour prévenir la crise financière qui se rapproche à grand pas, pour éviter un effondrement démocratique sur le vieux continent. Pourtant, toute la politique suivie par le pouvoir est à contretemps. Comme un disque rayé, archaïque, qui continue d’ânonner les mêmes slogans et de poursuivre les mêmes politiques qui ont échoué, loin des besoins du moment. La France est humiliée sur la scène européenne par les déboires des macronistes Loiseau et Goulard, devenue presqu’une simple […]

Lire la suite

La machine se grippe

L’Espagne votera de nouveau pour des élections législatives en novembre alors que celles d’avril n’ont pas permis de constituer un gouvernement. L’Italie n’a évité un retour aux urnes anticipé suite à la crise politique provoquée cet été par Matéo Salvini que par une alliance imprévue entre démocrates et 5 Etoiles. Le débat sur le Brexit n’en finit pas de paralyser le Royaume-Uni : le parlement s’oppose au projet de sortie sans accord du Premier ministre Johnson … mais refuse aussi de le laisser provoquer des élections anticipées ! En Allemagne, la grande coalition CDU-Sociaux-démocrates enchaine les revers électoraux, fait prospérer […]

Lire la suite

Ça se durcit !

L’été avait été chaud : rapport Delevoye sur les retraites, nominations de Christine Lagarde et Ursula von Der Leyen aux deux postes principaux de l’Union européenne, ratification de l’accord de libre-échange CETA malgré les alertes écologiques. Le pouvoir se sait fragile et minoritaire. Les élections européennes l’ont montré autant que le mouvement des Gilets jaunes. Il a voulu profiter de l’été pour choisir le passage en force. Dans le même temps, tout ce que le pays compte de têtes dures est criminalisé : syndicalistes, décrocheurs de portraits, militants contre la poubelle nucléaire de Bure, parlementaires insoumis etc. Plus que jamais, […]

Lire la suite

Libérez Lula !

En rendant visite à Lula dans sa prison le 5 septembre, Jean-Luc Mélenchon témoigne un soutien que tout démocrate doit apporter à l’ancien président brésilien. Le président des députés La France insoumise est ainsi fidèle à une vie de combats pour les droits humains. C’est d’abord un soutien humain : Lula et Mélenchon se connaissent depuis avant la première élection du premier comme président du Brésil en 2003. C’est surtout un soutien politique de haute portée. Combien le font réellement parmi les donneurs de leçons habituels ? Où sont les BHL et autres porte-parole auto-proclamés de la « liberté » si prompts à prendre fait et […]

Lire la suite

ADP : rentrée de haute intensité !

Plus de 600 000 citoyennes et citoyens ont déjà signé pour s’opposer à la privatisation des Aéroports de Paris et demander un référendum pour empêcher cette braderie du bien public. Il en faudra 4,7 millions d’ici mars 2020 pour remplir les conditions de la procédure de « référendum d’initiative partagée » entre parlementaires et citoyens, la première jamais engagée. La barre est haute. Mais pas inatteignable. Selon un sondage paru en juillet, 75% des Français se disent prêts à signer ! Cela représente un vivier de 35 millions de signatures potentielles à aller chercher. Il faut pour cela que chaque […]

Lire la suite

Aux fous ! En Marche vers le chaos

La fin de l’année scolaire est propice aux bilans. Celui de l’année qui s’achève est sidérant. Tout est en place pour accélérer la marche vers le chaos. La catastrophe écologique menace le seul écosystème compatible avec la vie humaine ? Qu’importe, l’Union européenne et Emmanuel Macron décident d’accélérer encore le grand déménagement du monde par la signature de nouveaux accords climaticides de libre-échange comme celui avec le Mercosur de Bolsonaro et de faire ratifier le CETA avec le Canada par l’Assemblée nationale. Donald Trump menace la paix du monde en dénonçant l’accord avec l’IRAN ? Qu’importe, c’est à ce moment que les […]

Lire la suite

ADP : la boussole du référendum

La collecte des signatures pour réclamer un référendum contre la privatisation des Aéroports de Paris commence cette semaine. Il en faudra 4,7 millions, soit un électeur sur dix, à rassembler d’ici mars 2020. C’est ce que prévoit la procédure du référendum d’initiative partagée (RIP), enclenchée par plus de 200 parlementaires de tous bords dont LFI en avril. Les signatures appuient la proposition de loi qui reconnait ADP comme un « service public national ». Or, le préambule de la Constitution de 1946, intégré à la Constitution actuelle, dispose que « toute entreprise dont l’exploitation a ou acquiert les caractères d’un […]

Lire la suite

UE Protectionnisme solidaire plutôt que Libre échange

Entretien avec Fréderic Viale, Juriste, économiste, altermondialiste, candidat de la France insoumise aux élections européennes En quoi le libre-échange est-il un problème ? Le libre-échange pose un triple problème : il détermine un cadre de contraintes tel que les décisions publiques sont rendues inefficaces ou impossibles ; il impose un modèle de société qui se veut indépassable ; il est incompatible avec la nécessaire transition écologique. La démocratie est rendue impossible : dès lors qu’un gouvernement déciderait de réglementations qui iraient dans le sens de l’intérêt général, l’ouverture à la concurrence internationale rendrait cette décision sans effet. En effet, la […]

Lire la suite

Le 26 mai, du balai !

L’élection européenne du 26 mai n’a qu’un seul tour. Ça doit être le tour du peuple ! Macron sait qu’il est minoritaire dans le pays mais il espère une forte abstention populaire pour arriver premier. Son rêve, c’est que les mécontents en gilets jaunes, verts ou rouges restent à la maison. Son cauchemar, c’est que le peuple prenne les urnes comme il a envahi les ronds-points ! Déjà Macron s’inquiète pour la suite de son mandat. Il a besoin de sortir vainqueur pour dérouler sa contre-réforme des retraites ou démanteler le statut de la fonction publique et les services publics […]

Lire la suite