Traité UE-Mercosur : l’élevage menacé par le libre-échange

Alors qu’Emmanuel Macron visitait le Salon de l’Agriculture, les éleveurs manifestaient pour s'opposer à un accord de libre-échange que négocient l'Union européenne et le Mercosur (Amérique latine). Cet accord signifie pour eux « le sacrifice de la filière bovine ». Car cette même semaine, les deux parties entraient dans une 32ème cession de tractations, dans la capitale paraguayenne Asuncion.

Depuis près de deux décennies, les discussions entre l'UE et les quatre pays du bloc latino-américain du « Mercado del Sur » (Argentine, Brésil, Paraguay et Uruguay) se sont heurtées à des divergences, en particulier liées à l’ouverture du secteur agricole.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.
Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email