PLF 2019 : Macron détricote la Sécurité Sociale

Le premier budget de la présidence d’Emmanuel Macron avait un seul mot d’ordre : tout pour les plus riches. La deuxième année, loin de rééquilibrer la politique du gouvernement, l’accentue. Le projet de loi de finances 2019 (PLF 2019) et le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale (PLFSS 2019) ont pour seul but la hausse de la rémunération du capital et de défaire l’Etat social.

Tout pour les entreprises

Une phrase revient de façon récurrente dans les documents budgétaires : il faut « libérer l’économie et le travail » pour « faire croître nos entreprises ». Bien évidemment, aucune mesure n’est prise pour combattre la financiarisation. Au contraire, le gouvernement répète les vieilles formules : il faut baisser le coût du travail, assouplir les normes et rendre l’environnement plus doux pour les détenteurs du capital.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email