Petits arrangements

Catherine Geslain-Lanéelle, candidate française à la direction de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’alimentation) aurait, selon le Guardian, promis aux américains de « ne pas défendre les positions européennes sur la question des biotechnologies et des OGM » afin de gagner leur soutien. On saura le 23 juin si les USA auront été sensibles à une telle allégeance.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email