Une nécessaire révolution agricole

Respecter l’impératif de limitation du réchauffement climatique à 1,5°C implique de réduire drastiquement les émissions nettes de gaz à effet de serre (GES), puis de les annuler. Ceci suppose une modification en profondeur des modes de production et de consommation, notamment pour l’agriculture et le système alimentaire.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email