Mexique : air d’insoumission au sud du Rio Grande

Plus de 30 millions de Mexicains ont voté Le 1er juillet, pour Andres Manuel Lopez Obrador (dit « AMLO », candidat du mouvement MORENA, 53 % des suffrages) et l’ont porté à la présidence de la République. Il a largement devancé les candidats de droite Ricardo Anaya (PAN, 22 %) et Jose Meade (du parti historique PRI, 16 %). Le Mexique entre ainsi dans une nouvelle ère politique. Toutefois, le nouveau président, qui entamera son mandat en décembre, hérite d’un pays gangrené par les inégalités et la pauvreté (41 % des Mexicains vivent sous le seuil de pauvreté), la violence (23 homicides pour 100 000 habitants contre 0,6 en France) liée notamment au trafic de drogues, et la corruption.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Crédits photo : Eneas De Troya / CC-BY 2.0

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email