Le 16 mai 1871 la colonne Vendôme est mise à bas.

Sur la Place de la Bastille, la Colonne de Juillet rend hommage aux martyrs des révolutions de 1830 et 1848. C’est la colonne du Peuple. Ce n’est pas le cas de la colonne Vendôme. Loin s’en faut.

La Place Vendôme, symbole du luxe au cœur de Paris, a vécu des aventures renversantes tout au long de son histoire. On la voit aujourd’hui, décorée en son centre d’une fière colonne gravée, surmontée d’une statue en majesté. Qui l’a voulue ainsi ? Qui fut assez peu modeste pour s’ériger en demi-dieu au sommet d’un si imposant monument ? L’Histoire ne manque ni de rois, ni d’empereurs à haute opinion d’eux-mêmes.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email