Le 10 juin 1940 Le massacre du bois d’Eraine

Au cours des mois de mai et juin 1940, alors que l’armée allemande envahit le nord de la France, près de 3 000 tirailleurs sénégalais sont sommairement exécutés. Galvanisés par des années de propagande raciste visant tout particulièrement les troupes noires de l’armée française, les nazis se livrent sur leur passage à de multiples massacres de soldats coloniaux. Parmi les victimes de cette barbarie, on retrouve notamment les 16e et 24e régiments de tirailleurs sénégalais. Engagés sur le front dans la Somme, ces soldats avaient pour mission de stopper la progression allemande afin d’empêcher l’encerclement des troupes françaises et britanniques engagées en Belgique. Cependant, esseulées, désorganisées et exténuées après trois semaines de combats acharnés, ils vont eux-mêmes se retrouver pris au piège par les nazis.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email