La ruée

Il y a d’abord eu les permis d’exploration donnés à la société canadienne Lamgold pour chercher or, cuivre, argent, zinc, puis à Goldinvest, un nouveau à Lamgold, d’autres à Sudmine (tantale, niobium, lithium, béryllium, étain, tungstène, titane et or), sans compter le projet de la montagne d’or ! Depuis 2017, le gouvernement accorde des permis d’exploration à tours de bras. 300 000 hectares de forêts tropicales sont menacées de destruction ! Combien d’autres à la fin du mandat ?

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email