Cancer : si l’on parlait des causes ?

Le cancer s’est installé dans les sociétés industrialisées comme une fatalité. Première cause de mortalité en France avec 150 000 victimes par an (plus de 400 par jour), le cancer n’a pourtant rien de « naturel ».

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.
Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email