ENA : démocratisation, renationalisation

Le 70ème anniversaire de l’ ENA a été l’occasion d’un feu si nourri qu’elle en a presque inspiré pitié. Presque. Amélioration de la formation des hauts fonctionnaires, remise en cause du corporatisme, démocratisation du recrutement : l’école n’a atteint aucun des objectifs que lui assignait l’ordonnance la créant le 9 octobre 1945.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email