CETA Un accord inique

Le CETA, accord économique entre l’UE et le Canada, est le premier prototype d’accords commerciaux de nouvelle génération (comme le TAFTA ou TISA) qui soit public… parce qu’il a fini d’être négocié et a été signé. Il ouvre la porte à une série d’accords de libre-échange que l’Union européenne et les firmes transnationales veulent nous imposer : bien l’analyser et le comprendre est donc fondamental.

Au profit des entreprises transnationales.

L’Accord économique et commercial global (AECG. En anglais CETA), comme le montrent ses 1 598 pages, résulte d’une très longue négociation. L’Union européenne et le Canada font chacun des concessions (diminution des barrières commerciales) et ouvrent leur marché intérieur.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.
Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email