Égalité ?

Le 8 mars 1977 l’Organisation des Nations unies créait une « Journée des Nations unies pour les droits de la femme et la paix internationale ». Pourtant l’idée d’une telle journée remonte au tout début du XX° siècle quand le mouvement socialiste fait siennes les revendications féministes. Les militantes marxistes Clara Zetkin (1857-1933) et Alexandra Kolontaï (1872-1952) proposent en août 1910, que l’Internationale socialiste célèbre le 19 mars 1911 la première Journée internationale des femmes. Elles revendiquent le droit de vote, le droit au travail et la fin des discriminations au travail. Une exigence d’égalité forte depuis la Révolution de […]

Lire la suite

Le système

Le pouvoir allait flancher parce qu’il avait montré sa faiblesse. Son talon d’Achille, c’était sa tête de gondole : un jeune Président trop arrogant. Mais c’était se tromper de cible ou plutôt oublier à quoi tient le système néolibéral. La violence sociale et la force autoritaire. Mais aussi le train des réformes structurelles. Avez-vous remarqué comme rien n’a vraiment ralenti du côté du programme législatif du pouvoir ? On a eu l’impression d’une bifurcation avec l’affaire Benalla venant percuter la réforme des institutions en juillet 2018. Mais qui a besoin d’une réforme des institutions alors que la Ve République actuelle […]

Lire la suite

L’écologie, c’est de la politique

La maison brûle et il est de bon ton de ne pas vouloir voir les responsabilités politiques des uns et des autres. 2018 fut la quatrième année la plus chaude depuis un siècle sur Terre. Les insectes sont menacés de disparition d’ici 100 ans comme de nombreuses autres espèces concernées par une véritable 6e extinction de masse de la biodiversité. Les citoyens demandent des comptes. Les marches pour le climat vont de succès en succès et des formes nouvelles d’action cherchent à accroître la pression comme les « grèves scolaires ». Les deux jours d’actions des 15 et 16 mars […]

Lire la suite

Autoritarisme néolibéral

Depuis 1968 jamais un mouvement social n’a été aussi réprimé. Des blessés par centaines. Des arrestations par milliers. Une utilisation désastreuse des forces de police, au rebours des mesures élémentaires de gestion de l’ordre public en envoyant des commandos armés de flashballs (LBD) et de grenades au milieu de cortèges rassemblant souvent des familles. Cette violence d’État s’assortit de reculs inédits des liberté publiques. Avant même que la nouvelle loi anticasseurs ne soit adoptée, les Préfets aux ordres mettent en place des mesures attentatoires aux libertés publiques, pratiquant des arrestations « préventives ». La récente loi dite « anti-casseurs » a été unanimement condamnée […]

Lire la suite

Violence nécessaire

C’est une présomption ancienne que l’intérêt général coïncide avec l’intérêt du grand nombre. La démocratie en découle. A contrario, l’oligarchie aussi. En un mot comme en cent : « On n’est jamais si bien servi que par soi-même. » Si l’intérêt du peuple est la redistribution des richesses, on comprend que ceux qui l’interdisent au sommet de l’État n’y aient tout simplement pas intérêt. Car leurs donneurs d’ordre ne sont pas le peuple. […]

Lire la suite

Fric ou démocratie ?

Il fallait oser. Le forum de Davos l’a fait. C’est le nouveau chef de l’État brésilien Jaïr Bolsonaro qui a été invité à prononcer le discours inaugural de ce forum international du fric et de l’oligarchie. Les grands patrons du monde ont ainsi applaudi un dirigeant autoritaire, sexiste, homophobe, climatosceptique, élu au terme d’une élection biaisée par le putsch judiciaire contre Lula. Quelques jours plus tard, le même Bolsonaro était le premier avec Trump à soutenir le coup d’État au Vénézuela. « Plutôt Hitler que le Front populaire » clamaient les milieux d’affaires des années 1930. Un siècle plus tard, […]

Lire la suite

Écouter le peuple

L’une des causes majeures de la mobilisation sociale qui secoue la France depuis ces dernières semaines tient certainement à la morgue des pouvoirs, politiques, économiques et médiatiques, qui n’écoutent plus le peuple depuis longtemps. Le référendum concernant le Traité Constitutionnel européen en avait tracé les prémisses. Une intelligentsia crispée sur ses certitudes avait tenté de délégitimer les attentes populaires, accusant – déjà – les voix discordantes de populisme et de faire le jeu des extrêmes. Le résultat pourtant sans appel a été suivi d’un concert de condamnation et à un contournement de la volonté populaire par le traité de Lisbonne. […]

Lire la suite

La demande et la réponse

Le « grand débat national » va durer un mois. On doute déjà massivement de son efficacité. Personne n’a vraiment compris quels en étaient les objectifs, les contours et les méthodes. On se rappellera quand même que Chantal Jouanno, présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP), chargée dans un premier temps de l’organiser s’est finalement désistée de cette tâche, mais n’a pas renoncé aux émoluments confortables perçus à ce titre. Le « grand débat », conçu à l’initiative du Président de la République et engagé par le Gouvernement, permet-il de répondre aux demandes formulées par les Gilets Jaunes […]

Lire la suite

Insurrections(s) citoyenne(s)

Le mirage d’une France confisquée par les libéraux et les nationalistes comme au 2e tour de la présidentielle 2017 s’effondre sous les coups de l’irruption citoyenne. La demande populaire mêle partage des richesses, urgence climatique, exigence démocratique et de dignité. Rarement situation n’aura autant confirmé la pertinence de la France insoumise. Le choix des insoumis de mener campagne en 2019 pour la 6e République, la règle verte, et les services publics et la gratuité en témoigne. Le fond de l’air est à l’insurrection citoyenne : gilets jaunes, gyros bleus, blouses blanches, stylos rouges et pétition verte forment un camaïeu stimulant […]

Lire la suite