À qui la fraude ?

Entre 2009 et 2018, les cinquante plus grandes banques, américaines et européennes, ont dû payer 372Mds$ d’amendes pour « comportements illégaux » : blanchiment, manipulation des taux d’intérêt, des taux de change, violations d’embargos, fraudes en tous genre…telles que la vente de produits financiers toxiques sans signaler leur dangerosité aux clients. Problème : ce n’est pas du tout dissuasif. Krach garanti.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email