OIT : Une convention internationale contre harcèlement et violences

Après plusieurs années de mobilisations populaires et de négociations entre les partenaires sociaux et les gouvernements, l’Organisation internationale du travail (OIT) a adopté, à l’issue de la 108e Conférence internationale du Travail, une première norme mondiale visant à éliminer la violence et le harcèlement dans le monde du travail. Cette convention définit la violence et le harcèlement au travail comme « une violation des droits humains (…) qui mettent en péril l’égalité des chances, sont inacceptables et incompatibles avec le travail décent ». Dès lors, les Etats ont la responsabilité de promouvoir « un environnement général de tolérance zéro ».

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email