BCE : Sortir du libéralisme

Absente du débat des élections européennes, la BCE verra son président changer fin 2019. L’Allemagne veut imposer un président encore plus austéritaire. Mais les enjeux démocratiques, économiques, sociaux et financiers vont bien au-delà du nom qui sera choisi. Il y a vingt ans 11 pays de l’Union Européenne (UE) ont mis en place une monnaie commune : l’euro. Aujourd’hui 19 pays, avec plus de 340 millions d’habitants, dépendent des décisions de la Banque Centrale Européenne (BCE). La souveraineté monétaire a été un des piliers historiques dans la construction des Etats et pourtant un groupe de pays a décidé de transférer la […]

Lire la suite

Mexique : avec le peuple tout est possible !

Andrés Manuel Lopez Obrador, connu de tous par l’acronyme AMLO, a été investi Président du Mexique le 1er décembre. Les soutiens du nouveau président disposent de la majorité des sièges dans les deux chambres du Parlement Fédéral et contrôlent 19 des 32 assemblées locales. Ainsi, AMLO comptera avec d’importants appuis institutionnels pour pouvoir mettre en œuvre son ambitieux programme de régénération nationale. […]

Lire la suite

Brésil: Résistance !

Plus de 57 millions de brésiliens ont voté pour Jair Bolsonaro, le candidat de l’extrême-droite. Pour la première fois depuis le retour de la démocratie, un candidat revendiquant ouvertement l’héritage de la dictature militaire a gagné une élection dans le cône sud de l’Amérique. L’ascension fulgurante de Bolsonaro, peu connu jusqu’à récemment, a été appuyée par trois mouvements: les évangélistes, les lobbies des armes et les agroexportateurs. L’organisation des réseaux de l’extrême-droite semant la peur et le mensonge s’est soldé par une élection historique. […]

Lire la suite

PLF 2019 : Macron détricote la Sécurité Sociale

Le premier budget de la présidence d’Emmanuel Macron avait un seul mot d’ordre : tout pour les plus riches. La deuxième année, loin de rééquilibrer la politique du gouvernement, l’accentue. Le projet de loi de finances 2019 (PLF 2019) et le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale (PLFSS 2019) ont pour seul but la hausse de la rémunération du capital et de défaire l’Etat social. Tout pour les entreprises Une phrase revient de façon récurrente dans les documents budgétaires : il faut « libérer l’économie et le travail » pour « faire croître nos entreprises ». Bien […]

Lire la suite

Dette. Pas de répit pour les grecs !

Avec l’accord du 22 juin entre la Grèce et l’eurogroupe, le programme « d’aide » à la Grèce était déclaré terminé. Cette achèvement est matérialisé suite au décaissement de 15 milliards d’euros par le Mécanisme européen de stabilité (MES), après le 21 août. Il devrait assurer le financement de l’État grec jusqu’à la fin de l’année. Avec un air de satisfaction, Pierre Moscovici, commissaire européen – candidat à diriger la liste PS aux élections européennes – déclarait que c’était « un jour historique ». La Grèce pourrait enfin « se financer seule sur les marchés » et « définir sa […]

Lire la suite

Mexique : air d’insoumission au sud du Rio Grande

Plus de 30 millions de Mexicains ont voté Le 1er juillet, pour Andres Manuel Lopez Obrador (dit « AMLO », candidat du mouvement MORENA, 53 % des suffrages) et l’ont porté à la présidence de la République. Il a largement devancé les candidats de droite Ricardo Anaya (PAN, 22 %) et Jose Meade (du parti historique PRI, 16 %). Le Mexique entre ainsi dans une nouvelle ère politique. Toutefois, le nouveau président, qui entamera son mandat en décembre, hérite d’un pays gangrené par les inégalités et la pauvreté (41 % des Mexicains vivent sous le seuil de pauvreté), la violence (23 homicides pour 100 000 habitants contre […]

Lire la suite

Elections au Mexique : l’alternative populaire aux portes du pouvoir

Les mexicains se rendront aux urnes le 1er juillet pour élire le futur Président et la totalité des parlementaires. Selon les derniers sondages publiés, le candidat de l’alternative populaire Andres Manuel Lopez Obrador (mouvement MORENA) frôlerait les 50 % des suffrages. Les candidats de la droite Ricardo Anaya (PAN) et de Jose Meade (du parti historique PRI) seraient loin derrière. Si ces résultats se confirment le Mexique entrera dans une nouvelle ère politique. Au XXe siècle, le PRI, fondé en 1929 et issu de la révolution de 1910, a monopolisé le pouvoir et s’est transformé au fil des ans dans […]

Lire la suite