Le 10 novembre 1995, Éxécution de Ken Saro-Wiwa

« Un David affrontant deux Goliath », c’est ainsi que l’auteur britannique William Boyd qualifie le combat de Ken Saro-Wiwa. Né en 1941 dans le sud du Nigéria, Saro-Wiwa est membre des Ogoni, un peuple minoritaire et marginalisé dont l’environnement est bouleversé à la fin des années 50 après la découverte d’importantes ressources pétrolières. Oléoducs et torchères poussent alors comme des champignons dans l’Ogoniland, défigurant ainsi le paysage et bouleversant l’ensemble de l’écosystème régional. Vivant de la pêche et de l’agriculture, les habitants voient des déversements de pétrole souiller leurs terres et leurs rivières. Rapidement, pollué par des gaz toxiques, l’air devient irrespirable. Des pluies d’acides s’abattent même dans le delta du fleuve Niger.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.
Partager cet article...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone