Le 20 mars 1916 L’histoire de Ota Benga

En 1903, l’homme d’affaires et missionnaire américain Samuel Verner arrive au Congo belge dans le but de capturer des Pygmées destinés à être ensuite exhibés aux États-Unis. Alors considéré comme le peuple le plus primitif au monde, les Pygmées vivent au sein de la forêt équatoriale au centre de l’Afrique. Pour les « scientifiques » de l’époque, ils incarnent le « chaînon manquant » faisant le lien entre l’homme et le singe.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email