Le 13 novembre 1956. Fin de la ségrégation dans les bus

Le 7 juin 1892, un métis de Louisiane nommé Homer Plessy s’installe volontairement dans le compartiment d’un train réservé aux blancs. Il est expulsé et arrêté en raison des lois ségrégationnistes de cet État. Souhaitant dénoncer l'inconstitutionnalité de cette réglementation, il fait porter les faits devant la Cour suprême des États-Unis. Débute alors l’affaire Plessy contre Ferguson.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email