Energie : L’EPR, fiasco technique, économique et financier

Areva a conçu et développé l’EPR (Evolutionary Power Reactor ), réacteur de troisième génération selon la classification internationale, pour prendre la relève des centrales nucléaires vieillissantes (18 centrales avec 58 réacteurs en France). Outre une puissance plus importante (1600 MW au lieu de 1450) et la recherche d’une production d’électricité à un prix inférieur, cette nouvelle génération est, selon Areva, censée garantir plus de sécurité, notamment quant au risque de fusion du cœur du réacteur (accident intervenu à Three Mile Island, Tchernobyl et Fukushima). […]

Lire la suite

Ouragans : le changement climatique et l’action publique

Saint-Martin et Saint-Barthélémy étaient jusqu’ici surtout connus comme paradis fiscaux et résidences pour millionnaires. Avec le passage du cyclone Irma les inégalités extrêmes propres à Saint-Martin sont apparues encore plus crûment. Le paradis des riches côtoie la misère. Et ces différences sociales se traduisent bien évidemment dans la qualité des constructions et leur capacité à résister aux vents furieux et aux pluies diluviennes. […]

Lire la suite

Scénario Négawatt : 100% énergie renouvelable

La présentation du scénario NegaWatt 2017-2050 était attendue avec intérêt. Réalisé par une vingtaine d’experts, il propose des solutions pour sortir le plus rapidement possible du modèle énergétique basé sur les énergies fossiles responsables des émissions de gaz à effet de serre. Il s’appuie sur la sobriété et l’efficacité énergétique conjuguées à 100% d’énergies renouvelables. […]

Lire la suite

COP22 : passer aux actions concrètes

La COP22 se déroule du 7 au 18 novembre à Marrakech alors que l’Accord de Paris sur le climat vient d’entrer en vigueur. En un an peu a été fait. Le seuil symbolique de 400 parties par millions (278 en 1830) en teneur moyenne d’émissions de CO2 a pourtant été franchi en 2015. Les records de température se suivent année après année. Les super-ouragans, les sécheresses se multiplient pendant que la partie terrestre du Groenland perd ses glaces bien plus rapidement que prévu. […]

Lire la suite

COP21 / Un projet d’accord inacceptable

Le texte (20 pages) présenté à Bonn, du 19 au 23 octobre, a immédiatement fait hurler le groupe dit des 77 (134 pays) + la Chine car toutes leurs demandes avaient disparu, dont la reconnaissance de la responsabilité différenciée dans le réchauffement et une aide internationale publique. Les 77 se sont donc efforcés de faire réintégrer un certain nombre de leurs exigences. […]

Lire la suite