Réforme des institutions La démocratie parlementaire, l’ennemie !

Le Premier ministre a annoncé le contenu du projet macronien de réforme des institutions. L’ensemble se composera de trois textes distincts.

D’abord, un projet de révision constitutionnelle contiendra un ensemble hétéroclite de mesures, allant de la suppression de la Cour de justice de la République à la réforme du Conseil supérieur de la magistrature, en passant par la mention de la Corse dans la Constitution. Ensuite, un projet de loi organique (les lois organiques sont des lois d’application de la Constitution, qui ont un rang supérieur aux lois ordinaires) visera à baisser de 30% le nombre de parlementaires et à interdire le cumul des mandats dans le temps. Enfin, il y aura un projet de loi ordinaire pour instaurer une dose de 15% de proportionnelle aux législatives.

Comme on pouvait le redouter, la réforme profondément est idéologique : la technocratie autoritaire inhérente à la monarchie présidentielle de la Ve République veut tout simplement saper la démocratie parlementaire !

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email