Nucléaire : Sombre 50 ans pour le Traité de Non-Prolifération

Le 5 mars 1970 entrait en vigueur le Traité de non-prolifération (TNP) des armes nucléaires. Pierre angulaire de la sécurité collective en matière de nucléaire militaire, le TNP repose sur l’interdiction du développement de l’arme nucléaire par tout pays n’en disposant pas avant le 1er janvier 1967. Il distingue ainsi les EDAN (États -officiellement- dotés de l’arme nucléaire) pouvant détenir légalement l’arme nucléaire et les ENDAN (États non dotés de l’arme nucléaire). Les premiers incluent les États-Unis, l’URSS/Russie, le Royaume Uni, la France et la Chine.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Arnaud Le Gall

 

Michael Klare, « Washington relance l’escalade nucléaire », Le Monde diplomatique, mars 2018

Crédit photo : Jeanne Menjoulet  - marche pour le climat du 21 septembre 2019 à Paris

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email