Marché carbone européen La grande arnaque

Le 1er juin 2017, Emmanuel Macron twitte à la face du monde : « Make our planet great again ». Un pied de nez au Président Trump qui réduit la crise écologique à un complot chinois. Ce tweet, le plus partagé de l’histoire du réseau social en France, propulse Emmanuel Macron grand chevalier du climat. Depuis lors, il ne cesse de multiplier les démonstrations diplomatiques et les discours lyriques pour ériger la France au rang de première de cordée de la lutte contre le réchauffement climatique. Sa stratégie ? Faire du monde de la finance et des grandes multinationales les bienfaiteurs du climat. Parmi ses annonces à l’ouverture de la COP23 à Bonn en novembre 2017 : l'instauration d'un « prix plancher européen du CO2 à 30 euros la tonne ». Une annonce qui passe pour du charabia auprès des novices mais qui en dit long sur la vision écologique du président de la République.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.
Partager cet article...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone