Macron Séparation église-Etat encore violée

Lorsque le président Emmanuel Macron a accepté le titre de « premier et unique chanoine honoraire » de la basilique Saint-Jean de Latran, cela augurait mal de son respect de la séparation des Eglises et de l’Etat. Contrairement à Georges Pompidou, François Mitterrand ou François Hollande, il a officiellement pris possession du titre – ses prédécesseurs n’y ayant toutefois pas explicitement renoncé. Cependant, le discours qu’il a tenu face à la conférence des évêques de France le 9 avril, Emmanuel Macron est allé encore plus loin dans le mélange des genres.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email