MIGRANTS La politique du gouvernement : « inhumaine, inefficace » !

Entretien avec Eric Coquerel, député de la France insoumise

Le 18 mars vous avez participé à l’occupation de la basilique de Saint-Denis par des migrants et des associations. Pourquoi ?

Il s’agissait plus d’une présence symbolique, pendant une heure ou deux, que d’une véritable occupation. L’objectif était d’alerter l’opinion publique et les médias sur un problème que les sans-papiers, les demandeurs d’asile, les mineurs isolés affrontent en Seine-Saint-Denis. À cause des politiques d’austérité qui ont laissé les services de la préfecture exsangues, Il y a des délais terribles pour les demandes de dossiers, de rendez-vous. Des gens sont contraints de passer dans l’illégalité simplement parce qu’on ne leur a pas donné un rendez-vous assez tôt. Le préfet lui-même l’admet. L’idée était donc d’alerter sur cette situation, en investissant très temporairement et très pacifiquement une église, lieu d’accueil et de refuge. Nous sommes rentrés très facilement. Il n’y avait pas de messe, contrairement à ce que certains ont dit. Et le diocèse a réagi de manière plutôt compréhensive. Il y a eu une intervention policière dans la basilique, qui aurait sans doute pu être évitée. Mais l’événement en lui-même n’avait rien de tonitruant.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email