Le 14 octobre 1980 : Mort de Louis Guilloux

Le Sang noir, cette œuvre emblématique des années 30, ce chef d’œuvre qu’on connaît plus ou moins, sans bien toujours savoir si on l’a lu, ou vu. Le Sang noir est un roman foisonnant, concentrant en une journée de 1917 (temps révolutionnaire, temps de mutineries) toutes les indignations, les obsessions de son auteur, Louis Guilloux : l’armée, la guerre, la bourgeoisie bien pensante et hypocrite, l’école, l’État, tout ce qui le révulse, tout ce qu’il dénonce.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email