Général Electric : Les turbines doivent rester à Belfort

Européennes J+2 : Coup de tonnerre dans l’ensemble des sites de General Electric (ex Alstom). La direction annonce 1050 licenciements en France dont 800 sur le seul site de Belfort leader mondial dans les turbines à gaz. Après les turbines hydrauliques de Grenoble ce sont donc celles des turbines à gaz de Belfort qui sont menacées. Il s’agit d’un pillage d’un fleuron industriel d’une perte de savoir-faire tiré de 140 ans d’expérience. Il s’agit d’industrie de pointe et stratégique qui nécessite une haute qualification de savoir-faire et de compétence des ouvriers, techniciens et ingénieurs. Une turbine est un outil essentiel car […]

Lire la suite

ALECA Tunisie, le libre-échange menace

Le projet d’Accord de Libre Echange Complet et Approfondi (ALECA), en négociation depuis 2016 entre l’Union Européenne et la Tunisie, s’inscrit dans une longue histoire de chantage à la dette, formalisé dès 1869 par l’assujettissement de la Tunisie aux créanciers. Dont la future puissance coloniale française, qui légua en 1956 des dettes au jeune Etat tunisien. Ben Ali, renversé en 2011, légua lui-même un pays surendetté sous tutelle du FMI. L’UE était entre temps venue s’en mêler en ouvrant en 1995 la voie au libre-échange via un accord de « libre association » jamais évalué par le gouvernement tunisien, mais responsable selon […]

Lire la suite

Électricité Une concurrence qui coûte cher

Le 30 novembre, sous pression des « gilets jaunes », Édouard Philippe s’engageait à ne pas augmenter les tarifs règlementés de l’électricité́ pendant l’hiver. Mais le répit aura été de courte durée. Le 7 février, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a annoncé́ une hausse de 5,9% des tarifs réglementés pour les particuliers comme pour les entreprises, « au plus tard le 1er juin 2019 ». Cette nouvelle hausse, la huitième en 10 ans, vient d’entrer en vigueur et représente 100 à 150€ par an pour un ménage qui se chauffe à l’électricité selon la CLCV, une association de défense des consommateurs. […]

Lire la suite

Urgences : Agnès Buzyn apprentie sorcière’

Trois mois après les débuts parisiens du mouvement social dans les services d’urgence, 95 sont actuellement en grève. Les raisons de la colère : des urgences embouteillées par les brancards et les installations de fortune, et une prise en soin des patients inefficiente du fait d’un manque criant de personnels soignants. Les tensions sociales sont alors inévitables, entre services, mais aussi entre patient·e·s et personnels, toutes et tous excédés par des conditions indignes de travail et d’accueil. Le 11 juin fut une journée de mobilisation nationale, l’occasion pour le collectif inter-urgences d’afficher des revendications claires : hausses des effectifs, hausse des salaires, […]

Lire la suite

Ascoval : chronique d’un échec annoncé

Le site de l’entreprise Ascoval à Saint-Saulve (Nord) produit de l’acier de haute qualité. Depuis plus d’un an les 270 salarié-es sont devenus les jouets des repreneurs potentiels. Vallourec s’est d’abord désengagé et a fermé un laminoir. Il s’est ensuite opposé un à projet de reprise d’Altifort. En décembre 2018 , le tribunal valide finalement le projet d’Altifort  mais au dernier moment, on découvre que l’entreprise n’a pas les fonds nécessaires pour relancer Ascoval. Dernier rebondissement en mai 2019 : les salarié-es pensaient être tirés d’affaire avec British Steel, le dernier repreneur en date. Coup de théâtre : celui-ci vient d’être placé en […]

Lire la suite

Union Européenne Un nouveau parlement plus fragmenté

En Europe, les résultats dessinent à peu près les mêmes contours qu’en France. Une légère hausse de participation et malgré un matraquage médiatique « progressistes contre nationalistes », un camp des libéraux qui n’a pas su faire barrage à la montée des extrême-droite. Il en ressort un nouveau Parlement européen plus fragmenté qui promet des débats musclés. Pour la première fois depuis 1979 et les premières élections européennes au suffrage universel, les deux grands partis de droite et de gauche ne détiennent pas de majorité absolue au parlement européen. Si la droite européenne (PPE) reste la première force politique, elle perd une quarantaine […]

Lire la suite

LFI Une équipe de combat riche d’expériences

Avec 6,31% des suffrages exprimés aux élections européennes du 26 mai 2019, la France insoumise envoie six députés siéger au Parlement européen. Ce faisant, elle triple l’effectif de sa représentation européenne, auparavant constituée de Younous Omarjee et Emmanuel Maurel. S’y ajoutent désormais Manon Aubry, Manuel Bompard, Leïla Chaibi et Anne-Sophie Pelletier : une experte de la lutte contre l’évasion fiscale, un mathématicien en aéronautique, une fonctionnaire territoriale responsable de la vie associative de sa commune et une aide-soignante, laquelle a animé la longue grève de l’Ephad des Opalines. Ces six personnalités constituent ainsi une délégation de combat, riche d’expériences diverses et […]

Lire la suite

Handicaps Des droits à conquérir

Après deux semaines de recueils de témoignages de personnes en situation de handicap sur leurs difficultés, depuis Rennes, Strasbourg, Grenoble et Montpellier, la caravane « En route pour nos droits » organisée par l’association APF France Handicap est arrivée à Paris mardi 14 mai. Organisée pour réagir aux renoncements de Macron sur l’amélioration des droits des personnes en situation de handicap, la manifestation qui a rassemblé des centaines de personnes a permis de rendre visibles ces femmes et ces hommes qui s’ajoutent à la longue liste des oubliés d’Emmanuel Macron. […]

Lire la suite

UE Protectionnisme solidaire plutôt que Libre échange

Entretien avec Fréderic Viale, Juriste, économiste, altermondialiste, candidat de la France insoumise aux élections européennes En quoi le libre-échange est-il un problème ? Le libre-échange pose un triple problème : il détermine un cadre de contraintes tel que les décisions publiques sont rendues inefficaces ou impossibles ; il impose un modèle de société qui se veut indépassable ; il est incompatible avec la nécessaire transition écologique. La démocratie est rendue impossible : dès lors qu’un gouvernement déciderait de réglementations qui iraient dans le sens de l’intérêt général, l’ouverture à la concurrence internationale rendrait cette décision sans effet. En effet, la […]

Lire la suite

Documentaire sur le Web : La répression comme unique réponse politique

Visages ensanglantés, éborgnés, mains arrachées, corps matraqués, gazés, nassés, fouillés, interpellés brutalement, « gardés à vue », embastillés… Autant de risques potentiels pour qui persiste vouloir contester un ordre social et politique, autant d’images devenues banales depuis six mois de Gilets Jaunes. Mais comment en est-on arrivé là ? […]

Lire la suite