Élections Européennes Manon Aubry aux Antilles

Manon Aubry, la tête de liste de la France insoumise aux élections européennes est allée du 21 au 25 avril à la rencontre des Guadeloupéens et des Martiniquais. Lors de ce déplacement une évaluation du coût de la vie y a été réalisée. Il est apparu qu’à paniers identiques, Manon dépense à Paris 15,23€, quand Karine en Martinique doit payer 27,86€. Mais l’inégalité sur le territoire français ne s’arrête pas là. Ainsi le taux de pauvreté en Martinique et en Guadeloupe est de 30%, soit deux fois plus qu’en métropole, le taux de chômage 2 à 3 fois plus élevé. […]

Lire la suite

Enseignants Les raisons de la colère contre Blanquer

De la maternelle au lycée, à force de se voir mépriser par leur hiérarchie et d’assister à la dégradation du service public d’éducation, les profs sont en colère et le font savoir. Ils sont en première ligne face à des politiques d’austérité qui alourdissent les effectifs des classes et rognent leur pouvoir d’achat. Avec les 1415 euros affichés sur leur bulletin de paie, les tout jeunes enseignants peinent à se loger et sont même éligibles à la prime d’activité ! […]

Lire la suite

ADP Référendum d’initiative populaire contre la privatisation

« Ne privatisez pas Charles-de-Gaulle, il ne l’aurait pas supporté ». Ce cri du cœur vient d’un sénateur Les Républicains, Philippe Dominati, lors de l’examen du projet de loi Pacte qui prévoit la privatisation d’Aéroport de Paris (ADP), propriétaire notamment des aéroports de Roissy-Charles-de-Gaulle, d’Orly et du Bourget. En lançant cette privatisation inepte et dangereuse, le Gouvernement a réussi l’exploit de faire émerger un front commun allant des Républicains à la France Insoumise, en passant par le Parti Socialiste et le Parti Communiste. […]

Lire la suite

Financement de campagne Prêt de personnes physiques : La solution

Le 31 mars 2019, La France insoumise a lancé un « emprunt populaire » en vue de financer sa campagne européenne. Introduit par la loi du 15 septembre 2017 portant sur la confiance dans la vie politique, le prêt de personne physique constitue une réelle source de financement alternative. Bien que ne pouvant excéder la moitié du plafond de dépenses remboursables, soit un peu plus de deux millions d’euros dans le cadre des élections européennes, cela permet aux formations politiques de renforcer leur autonomie. […]

Lire la suite

Ventes d’armes au Yemen La France complice du massacre

« C’est pure démagogie que de dire d’arrêter de vendre des armes à Ryad ». C’était la réponse du Président Macron, fin 2018, à la « pire crise humanitaire au monde » qui sévit au Yémen. Pas de condamnation mais au contraire une légitimation assumée de sa politique d’exportation d’armes françaises à l’Arabie Saoudite qui participe aux massacres et à l’aggravation du conflit. […]

Lire la suite

Le peuple algérien reste mobilisé

Face à la pression populaire, Abdelaziz Bouteflika a annoncé lundi 11 mars qu’il ne briguerait pas un 5ème mandat. Pour le peuple algérien, mobilisé depuis près d’un mois contre l’oligarchie au pouvoir, c’est une première victoire historique. Historique parce qu’un tel recul était parfaitement impensable il y a encore trois semaines. Historique parce qu’elle résulte d’une mobilisation exemplaire, massive et sans effusion de sang. Historique parce qu’elle démontre que la structure même de l’oligarchie au pouvoir ces vingt dernières années, et qui semblait intouchable, est désormais profondément atteinte. Pour autant, la nouvelle n’a pas suscité la joie tant attendue dans […]

Lire la suite

Glyphosate Le gouvernement enterre le sujet

Dans le cadre de la niche parlementaire de la France Insoumise du 21 février, le deuxième texte étudié par l’Assemblée était celui de l’interdiction du glyphosate. En effet, le jour où l’Union européenne a renouvelé la licence du glyphosate pour 5 ans, Macron avait promis par un tweet du 17 novembre 2017 la sortie du glyphosate en 3 ans. Cette proposition de loi visait une interdiction, non pas immédiate, mais basée sur l’annonce d’Emmanuel Macron soit le 17 novembre 2020. Le ministre Didier Guillaume a réaffirmé vouloir sortir du glyphosate d’ici 3 ans, du moins de la plupart de ses […]

Lire la suite

Le peuple algérien veut choisir son futur

De puissantes manifestations populaires ont lieu en Algérie suite à l’annonce de la candidature du président Bouteflika, malade, à un cinquième mandat. « Lorsque le Président de la République, pour cause de maladie grave et durable, se trouve dans l’impossibilité totale d’exercer ses fonctions, le Conseil Constitutionnel se réunit de plein droit, et après avoir vérifié la réalité de cet empêchement par tous moyens appropriés, propose, à l’unanimité, au Parlement de déclarer l’état d’empêchement. » Ainsi commence l’article 102 de la Constitution algérienne, adoptée par la voie d’un référendum à l’issue d’une importante révision menée en 1996, sous la présidence […]

Lire la suite