Inondations – La fatalité a bon dos

Les inondations avec leurs victimes humaines et leurs dégâts matériels seraient imprévisibles. Ces épisodes extrêmes ont toujours existé mais sont plus intenses et plus répétés selon les chercheurs du GIEC qui y voient une des conséquences du réchauffement climatique au même titre que l'augmentation des épisodes de canicule et de sécheresse. Mais pourquoi ces pluies exceptionnelles ne sont-elles plus absorbées ?

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.
Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email