Le 1er mai 1962 : accident de Béryl

Le 1er mai 1962, la France réalise son second essai nucléaire souterrain à In Ecker, au nord de Tamanrasset, dans le Sahara algérien, pour expérimenter un prototype de la bombe atomique AN-11 prévu pour équiper les Mirage-IV de la force de frappe française. La France a opté pour des essais souterrains en zone désertique, moins polluants que les essais aériens. Aussi tout est prévu pour que l’explosion soit confinée à l’intérieur de la montagne du Tan Affela.

Lire la suite

Le 7 mars 1955 : l’appertisation

Le 7 mars 1955, la Poste-Télégraphe-Télécommunications émet un timbre en l’honneur de Nicolas Appert dans la série « inventeurs célèbres ». Il s’agit de célébrer les 160 ans de son invention : « l’Appertisation », soit le procédé de mise en conserve des aliments. En 1795, confiseur de son état, Nicolas Appert s’interroge sur les moyens d’augmenter la durée de conservation des aliments. Il développe une méthode consistant à remplir à ras bord des bouteilles de verre, du type de celles destinées au champagne dont le verre épais résiste à la chaleur, à les fermer hermétiquement avec des bouchons de liège étanches puis à les

Lire la suite

100% bio dans les cantines : une alimentation de qualité pour tous

Si les initiatives se multiplient pour approvisionner les cantines en produits issus de l’agriculture biologique, de grandes marges de progrès sont encore à réaliser. En 2015, 75% des établissements scolaires proposaient des produits bio. Mais quand ils sont introduits, les produits bios ne dépassent pas, en moyenne, 14% des achats des établissements.

Lire la suite

Le 16 janvier 1920 : la prohibition en vigueur aux USA

Le 16 janvier 1920 la fabrication, le transport, l’importation, l’exportation et la vente de boissons alcoolisées sont interdites en vertu du 18e amendement de la Constitution des USA, ratifié le 29 janvier 1919. Dans l’Amérique puritaine du début du XXème siècle les mesures relatives à la prohibition sont promues et soutenues par le « mouvement pour la tempérance », un mouvement principalement religieux désireux « d’élever le niveau de moralité ».

Lire la suite

Autisme : au-delà des polémiques, l’absence de moyens !

Le 8 décembre dernier, l’Assemblée nationale a rejeté la proposition de résolution du député sarkozyste Fasquelle qui condamnait les approches psychanalytiques dans le traitement des troubles autistiques. Une manière de rouvrir la guerre entre les partisans d’une approche psychanalytique et les partisans des méthodes comportementales. La proposition de résolution entendait s’appuyer sur les préconisations de la Haute autorité de santé, mais elle les déformait très grossièrement ; elle a été rejetée à la quasi-unanimité. De quoi parle-t-on ? * Les approches psychanalytiques envisagent l’autisme comme un trouble du développement qui perturbe la communication de l’enfant, et sa compréhension de l’environnement.

Lire la suite

Handicap : l’oublié du quinquennat 

Le 3 décembre était la Journée mondiale du Handicap. La veille, le 2, se tenait à Nancy, une réunion du Comité Interministériel du Handicap. La deuxième dans ses sept années d’existence. Ces deux événements ont permis de faire un bilan et ont montré que la situation des personnes dites « handicapées » n’a cessé de s’aggraver en France depuis une dizaine d’années, notamment sous l’effet des politiques d’austérité.

Lire la suite

Le film du Mediator : Même les labos peuvent plier

Irène Frachon est celle par qui l’affaire du Médiator a éclaté. Le film, La fille de Brest, en retrace les péripéties de son combat contre l’influent Servier, 2e groupe pharmaceutique français. La réalisatrice Emmanuelle Bercot a fait le choix de l’actrice danoise Sidse Babett Knudsen ( la série Borgen) pour interpréter la pneumologue du CHU brestois. Bonne pioche : outre sa troublante ressemblance physique avec son personnage, le jeu de la comédienne électrise la narration sur un mode thriller classique mais à l’efficacité incontestable.

Lire la suite

Le 14 novembre 1888 : l’institut Pasteur

Le 14 novembre 1888 le président Sadi Carnot inaugure l’institut pasteur. Cette fondation privée, à but non lucratif et reconnue d’utilité publique, est mise en place grâce au succès d’une souscription internationale lancée en 1886, en vue de la création d’un Institut luttant contre la rage, dont Louis Pasteur vient de découvrir le vaccin. Pasteur fixe alors trois objectifs à cet institut : « à la fois un dispensaire pour le traitement de la rage, un centre de recherche pour les maladies infectieuses et un centre d’enseignement pour les études qui relèvent de la microbie ».

Lire la suite

Le 1er novembre 1347 : la peste noire

Un bateau en provenance de Crimée entre le 1er novembre 1347 dans le port de Marseille. À son bord, des hommes porteurs d’une terrible maladie : la peste. Après plusieurs siècles d’absence, la peste bubonique (avec apparition de «bubons» ou tumeurs à l’aine) fait sa réapparition en 1320 en Mongolie. De là, elle se répand alentour et atteint la mer Noire. En accostant à Marseille, les marins génois vont ouvrir au fléau les portes de l’Occident.

Lire la suite