Victoire

La Société générale s’est désistée de son action en diffamation contre Jean-Luc Mélenchon qui, en avril 2016, lors des révélations d’évasion fiscale (Panama papers), avait affirmé que les dirigeants du groupe bancaire étaient des « menteurs ». Ceux-ci avaient affirmé qu’il n’y avait plus que « quelques dizaines » de sociétés offshore et qu’elles étaient gérées de façon « totalement transparente ».

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email