USA : une campagne présidentielle désespérante

Semaine après semaine, la campagne présidentielle américaine paraît de plus en plus chaotique. L’affrontement entre Donald Trump et Joe Biden tourne à la saga. Le 18 septembre disparaissait Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour suprême, donnant ainsi au président l’opportunité inespérée de nommer avant l’élection, le troisième juge de son mandat. Quelques jours plus tard le New York Times publiait des révélations sur les déclarations d’impôts de Trump. Si le président s’est empressé de qualifier ces informations de « Fake News », elles ont néanmoins mis à mal son image. Le 30 septembre, s’est déroulé le premier des trois débats prévus entre les deux candidats. Unanimement qualifié d’inaudible, cette rencontre n’a pas permis de clarifier les enjeux du scrutin, puisqu’elle s’est résumée à un échange décousu d’invectives et d’attaques personnelles. Enfin, ce vendredi 2 octobre, le président a annoncé avoir été testé positif au coronavirus – une maladie dont il a passé des mois à minimiser l’importance, alors qu’elle a emporté plus de 200 000 Américains.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Sophie Webb

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email