UE et libéralisme : L’acier français menacé par la chine

En lutte pour sauver l’acier français ! Le 10 mai, Jean-Luc Mélenchon a rencontré une délégation de la CGT du site de Florange.

La situation est grave. Lâchée par le gouvernement Hollande depuis le refus de nationaliser ce fleuron français (soldé en 2012 à ArcelorMittal), la sidérurgie française subit une nouvelle crise avec les importations sauvages d’acier à bas coût en provenance de Chine.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone