Transports : Les mensonges des opposants à la gratuité

En France, 40 réseaux ont déjà fait le choix de la gratuité des transports en commun. Pour des motifs sociaux, écologiques et financiers, des élus, ont quitté le giron de la rentabilité néo-libérale, satisfaits de la rupture que la gratuité opère. Elle soulève un débat politique passionné que certains veulent limiter à un choix technique prétendument impossible. Malgré les réticences que le GART (Groupement des autorités responsables des transports) exprime dans son rapport d’Octobre 2019 (1) voulant « objectiver le débat », il reconnaît qu’il respecte la liberté de choix des collectivités : la gratuité est bel et bien un choix politique. Le […]

Lire la suite