Sous le radar

Passer sous le radar est une expression métaphorique qui signifie que des individus, des phénomènes sont passés inaperçus. On parle aussi de signaux faibles. Aujourd’hui il semble que l’on devrait plutôt parler de brouillage ou de brouillard. En effet la surabondance des données informationnelles par les multiples médias semble finalement occulter notre perception. Un buzz en suit un autre. Une polémique lancée par un tweet enfle, masque tous les phénomènes, et accapare notre intellect. Nous sommes sommés de répondre à l’actualité et ne pouvons plus prendre le temps de l’analyse, sans laquelle il ne saurait y avoir d’action authentique, mais […]

Lire la suite

Loi bioéthique Procréation médicale assistée et filiation

La quatrième loi de bioéthique (après celles de 1994, 2004 et 2011, plus une mini-révision en 2013) est en ce moment, en première lecture, en discussion à l’Assemblée nationale. Le cœur de la loi porte sur l’ouverture de la PMA à toutes les femmes et ses conséquences sur la filiation. Les premières inséminations artificielles intraconjugales datent du début du 19e siècle en France et les premières inséminations artificielles par don de sperme frais datent de la fin du 19e siècle aux États-Unis. La technique de la congélation du sperme arrive en 1972 en France et en 1982 nait le premier […]

Lire la suite

Le 11 octobre 1946 Médecine du travail

Dans le droit fil de la constitution de la IVème République, la médecine du travail est instituée par la loi du 11 octobre 1946. Parachevant, temporairement, une œuvre de mise en sécurité des travailleurs commencée au XIXème siècle, la loi constitue des « médecins du travail » dont « le rôle exclusivement préventif consiste à éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail, notamment en surveillant les conditions d’hygiène du travail, les risques de contagion et l’état de santé des travailleurs ». […]

Lire la suite

Réfugiés Le dur parcours des Enfants étrangers isolés

Les enfants étrangers arrivés seuls sur le territoire français ont droit à la protection inconditionnelle des autorités françaises en tant que personnes vulnérables. Rappelons qu’en 2016, l’agence Europol annonçait la disparition de 10 000 mineurs pendant la crise migratoire de 2015, un grand nombre ayant probablement été interceptés par des réseaux de trafiquants. Les mineurs étrangers isolés relèvent donc des mécanismes de l’aide sociale à l’enfance (ASE), au même titre que les nationaux. Ce qui déclenche cette protection spécifique, c’est l’âge du jeune étranger. Reconnu comme mineur, il intègrera le dispositif de la protection de l’enfance, alors que considéré comme […]

Lire la suite

Et ainsi de suite Un procès politique en France

« Je ne dois pas accepter de me faire couper la gorge dans le vacarme confus de l’information spectacle qui va prévaloir. Je prends donc la plume. Je vais donner ma part de témoignage sur notre époque puisque j’ai l’honneur d’être parmi les trois premiers députés Insoumis inculpés politiques depuis la guerre d’Algérie. Mais je vais le faire à ma façon. Sans m’en obséder. Sans assommer de détails les lecteurs du livre que je prévois de faire avec ces lignes. Et sans sombrer dans le juridisme, qui est toujours l’engloutissement de la parole des victimes. Je vais le faire au […]

Lire la suite

Amsterdam : Rencontres autour de l’auto-organisation.

Ce mois de septembre, le Socialist Party (la gauche radicale hollandaise) organisait des rencontres à Amsterdam avec des activistes, des syndicalistes et des militants politiques pour partager leurs expériences de mise en pratique de méthodes d’auto-organisation. Ils et elles venaient de Belgique, du Royaume-Uni, des Etats-Unis, de France ou des Pays-Bas, et l’enjeu était finalement souvent le même : Comment mobiliser les dégoûtés de la politique ? Le community organizing a fait son entrée dans la réflexion de la France Insoumise en 2017 à l’occasion d’un échange avec des personnes qui avaient importé en France ces méthodes de mobilisation venues des […]

Lire la suite

Démagogie en macronie

Devant une partie de sa majorité, le 16 septembre, Emmanuel Macron a prononcé un discours sur les questions migratoires, embrayant le pas à certaines thématiques que ne renierait pas Marine Le Pen. Il s’est placé en effet sur le terrain idéologique de la bataille culturelle de bien des manières. En premier lieu en reprenant l’idée qu’il y aurait un sérieux problème migratoire. En politique, il y a bien évidemment un enjeu à transformer un fait en problème et à s’arroger son interprétation. Depuis les années 1970, la question migratoire a été manipulée au dépit des faits statistiques, pour mieux masquer […]

Lire la suite

Pesticides: Macron, les maires et l’écologie

C’est une contagion partie de Langouët en Ille-et-Vilaine. Elle a atteint Audincourt, Val-de-Reuil, Boussières, Aubenas-les-Alpes… et se propage à bien d’autres communes encore. Philippe Laurent, secrétaire général de l’Association des maires de France est allé jusqu’à créditer de plus de 90% le soutien apporté par la population à une interdiction de l’utilisation de produits phytosanitaires à proximité des lieux de vie. Il souhaite en conséquence que la question fasse l’objet d’un débat public. […]

Lire la suite

Libérez Lula !

En rendant visite à Lula dans sa prison le 5 septembre, Jean-Luc Mélenchon témoigne un soutien que tout démocrate doit apporter à l’ancien président brésilien. Le président des députés La France insoumise est ainsi fidèle à une vie de combats pour les droits humains. C’est d’abord un soutien humain : Lula et Mélenchon se connaissent depuis avant la première élection du premier comme président du Brésil en 2003. C’est surtout un soutien politique de haute portée. Combien le font réellement parmi les donneurs de leçons habituels ? Où sont les BHL et autres porte-parole auto-proclamés de la « liberté » si prompts à prendre fait et […]

Lire la suite

Handicap, l’affaire de tous

La situation des personnes en situation de handicap est un thème phare des campagnes électorales, mais rares sont les engagements pris dans ce cadre qui sont ensuite tenus. Macron n’échappe pas à la règle. Alors qu’il avait particulièrement mis en avant sa préoccupation pour la situation des personnes en situation de handicap en 2017, on attend toujours la réalité des faits. D’ailleurs, les plus concernés ne s’y trompent pas. 43 % des personnes en situations de handicap considèrent que leur situation s’est dégradée en 2019, tandis que 51 % estiment qu’elle n’a pas évolué. Le premier sujet de difficultés pointé […]

Lire la suite