Dans la rue et dans les urnes

Le mouvement social contre le projet de réformes des retraites est le plus long depuis 1968. Sa durée, son intensité avec des taux de grévistes spectaculaires, le soutien majoritaire constant de l’opinion témoignent de la combativité sociale du peuple. Les travailleurs posent leurs outils de travail (robe d’avocats, blouses de soignants, cartables d’enseignants…) mêlant l’exigence de justice sociale à celle de dignité professionnelle. Autant « Macron a[vait] le point » sur la réforme du code du travail en 2017, autant les travailleurs ont le point sur les retraites. Après les Gilets jaunes, le gouvernement a perdu une nouvelle fois la bataille des […]

Lire la suite

2020, année du peuple !

Le macronisme clarifie le paysage. La réalité apparaît clairement aux yeux de beaucoup, et une formule la résume simplement : l’oligarchie, voilà l’ennemi ! L’attaque du pouvoir contre le droit à la retraite s’accompagne d’une légion d’honneur pour le PDG de l’un des principaux fonds de pension. Chacun choisit son camp : les financiers ou les grévistes ! La grève porte évidemment la défense de l’intérêt social des salariés pour un régime de retraite solidaire, par répartition, offrant des garanties collectives en terme d’âge de départ, de durée de cotisation, de montant des pensions. Il y a bien des progrès à apporter comme le […]

Lire la suite

L’heure de vérité

La mobilisation de jeudi 5 décembre a été indubitablement un succès. Par-delà la bataille habituelle des chiffres entre le ministère de l’intérieur et les syndicats, chacun a pu noter les cortèges immenses inédits depuis plusieurs années. Mieux que cela, les chiffres retenus par le gouvernement eux-mêmes attestent de la vague de colère : ils multiplient par trois les prévisions communiquées par les éléments de langage distillés par LREM en début de semaine. Et cela ne concerne pas seulement les grandes villes. […]

Lire la suite

Restos du cœur – Des pauvres toujours plus pauvres

Le 26 novembre dernier, la 35ème campagne des Restos du Cœur a été lancée. 9,3 millions de personnes en France vivent sous le seuil de pauvreté, 5 millions d’entre elles ont recours à l’aide alimentaire. Cela représente près de 15 % de la population française, taux en augmentation. Selon les Restos du cœur, 80 % vivent avec moins de 513 euros par mois, c’est-à-dire la moitié du seuil de pauvreté. […]

Lire la suite

Retraites, le 5 peut porter loin

La retraite à points voulue par E. Macron serait une réforme perdant-perdant. Pour les salariés du privé, le calcul de la pension sur la totalité de la carrière et non plus sur les 25 meilleures années se solderait par une baisse générale des pensions comme l’a montré le passage des 10 aux 25 meilleures années par la réforme Balladur. Pour les fonctionnaires, l’effet serait encore plus terrible puisque le régime actuel calcule la retraite sur les six derniers mois. L’instauration d’un « âge pivot » repousserait de facto la retraite à 64 voire 66 ans. Une fois encore, les femmes payeraient un […]

Lire la suite

Mobilisé.e.s

Les manifestations à l’appel du collectif « Nous toutes » ont réuni des dizaines et des dizaines de milliers de personnes en France le weekend dernier. Contre les violences sexistes et sexuelles elles ont dénoncé l’ampleur du problème et notamment des féminicides. Une marche ne suffit peut-être pas, mais toute lutte passe par une prise de conscience. Et en l’occurrence rendre visible les violences participe de leur traitement, le silence et l’ignorance en accentuant les effets. Les rapports sur l’incurie de L’État commencent à évaluer les défauts de traitement institutionnels qui expliquent que tant de meurtres soient perpétués alors que des plaintes […]

Lire la suite

Logés mais mal nourris

« On a encore faim même après avoir mangé ». Ces propos de prisonniers incarcérés à la Santé ont été recueillis par Streeetpress lors d’une visite d’Ugo Bernalicis député FI. Propos confirmés par le personnel et soignants qui s’inquiètent de l’état de santé de certains détenus. Les plus pauvres bien sûr, les autres s’arrangent pour s’offrir des compléments.22 […]

Lire la suite

Marseille : Un an après le 5 novembre

Le 5 novembre 2018, deux immeubles rue d’Aubagne, à Marseille, s’effondraient. Huit personnes perdaient la vie. Le 63, vide, appartenait à Marseille Habitat, organisme municipal en charge des opérations urbaines. Le 65 avait été évacué le 18 octobre 2018. Le soir-même, les experts avaient autorisé la réintégration des logements. Ce drame est le résultat d’un système totalement inopérant. […]

Lire la suite