Fascisme et oligarchie

Les élections qui se dérouleront dimanche 28 octobre au Brésil sont d’une importance capitale pour ce pays, pour l’Amérique latine, mais également pour le monde entier. Jair Bolsonaro a recueilli 46,06% des voix au premier tour, signant le retour possible de l’extrême droite au gouvernement dans l’un des plus grands pays du monde, avec ses 206 millions d’habitants, et couvrant près de la moitié de la surface de l’Amérique du sud. Nous l’oublions souvent, mais c’est aussi un pays frontalier de la France par la Guyane. Bolsonaro incarne l’extrême droite la plus traditionnelle, celle qui se revendique de l’Église et […]

Lire la suite

Québec : La vague “dégagiste”

Les élections provinciales du Québec du 1er Octobre 2018 viennent de bouleverser le jeu politique de cette province francophone du Canada. Les deux partis d’alternance ont tous deux subi un cuisant échec : Le Parti Libéral du Québec, au pouvoir presque sans discontinuité depuis 2003, a obtenu 24,7% des voix (contre 41,7% des voix en 2014) et 32 députés (-38 députés). Et le Parti Québécois, qui incarnait traditionnellement les aspirations des Québécois à l’indépendance, s’effondre à 17% des voix (contre 25% en 2014) et obtient 9 députés (- 21 députés). […]

Lire la suite

Amérique Latine : « On assiste à un rejet général des sortants »

Entretien avec Christophe Ventura, chercheur en relations internationales et animateur du site Mémoire des Luttes. Dans votre livre L’éveil d’un continent (Armand Colin, 2014), vous avez étudié le « cycle des gouvernements progressistes » en Amérique latine. Ce cycle politique, qui s’est ouvert à la fin des années 1990, a été une source d’inspiration pour la gauche européenne. Pouvez-vous en rappeler les grandes étapes ? L’Amérique latine a toujours produit, pour le pire ou le meilleur, de nombreuses expériences et formes politiques (mouvements d’indépendance nationale, régimes autoritaires et dictatures, guérillas communistes, expérience cubaine, démocraties néolibérales, etc.). Mais lors des deux […]

Lire la suite

2008-2018 : Dix ans après les subprimes, la finance en proie aux mêmes errements.

Il y’a dix ans, le 15 septembre 2008, la faillite de la banque américaine Lehman Brothers marquait un nouveau tournant dramatique dans la crise des subprimes débutée presque un an auparavant. Les subprimes, ce sont ces prêts hypothécaires accordés à des ménages américains pauvres et insolvables, qui furent titrisés par les marchés financiers pour les vendre en paquet et les disséminer dans l’ensemble des réseaux financiers de la planète. Dans un système monétaire et financier où la création monétaire par le crédit repose malheureusement uniquement sur la solvabilité de l’emprunteur, prêter à des personnes insolvables est risqué. Mais pour les […]

Lire la suite

Le 13 septembre 2007 : Droits des peuples autochtones

Sioux, Papous, Inuits, Aborigènes, Maoris, Pygmées, Kanaks, il existe encore aujourd’hui plus de 5 000 groupes humains qualifiés de peuples autochtones. Présents sur cinq continents, essentiellement en Asie et en Amérique latine, ils regroupent 370 millions d’individus répartis dans plus de 70 pays. Premiers habitants des territoires qu’ils occupent, ces peuples luttent depuis des décennies pour la protection et le respect de leur identité, langue, culture, terre ou encore environnement. […]

Lire la suite

Climat : La planète en ébullition

Un rapport sur l’état du climat en 2017 confirme que la planète est en ébullition. La concentration de gaz à effet de serre a atteint un nouveau pic. Les quatre dernières années sont les plus chaudes jamais enregistrées. Selon Météo France, les vagues de chaleur devraient doubler d’ici 2050, être plus fréquentes et plus longues. Les océans, qui absorbent jusqu’à 90% de la chaleur additionnelle, voient leurs coraux mourir et le niveau de l’eau monter de 3 cm tous les 10 ans. Des pluies torrentielles qui noient les récoltes aux sécheresses sévères qui brûlent les forêts, les événements extrêmes s’accentuent […]

Lire la suite

Mexique : air d’insoumission au sud du Rio Grande

Plus de 30 millions de Mexicains ont voté Le 1er juillet, pour Andres Manuel Lopez Obrador (dit « AMLO », candidat du mouvement MORENA, 53 % des suffrages) et l’ont porté à la présidence de la République. Il a largement devancé les candidats de droite Ricardo Anaya (PAN, 22 %) et Jose Meade (du parti historique PRI, 16 %). Le Mexique entre ainsi dans une nouvelle ère politique. Toutefois, le nouveau président, qui entamera son mandat en décembre, hérite d’un pays gangrené par les inégalités et la pauvreté (41 % des Mexicains vivent sous le seuil de pauvreté), la violence (23 homicides pour 100 000 habitants contre […]

Lire la suite

Elections au Mexique : l’alternative populaire aux portes du pouvoir

Les mexicains se rendront aux urnes le 1er juillet pour élire le futur Président et la totalité des parlementaires. Selon les derniers sondages publiés, le candidat de l’alternative populaire Andres Manuel Lopez Obrador (mouvement MORENA) frôlerait les 50 % des suffrages. Les candidats de la droite Ricardo Anaya (PAN) et de Jose Meade (du parti historique PRI) seraient loin derrière. Si ces résultats se confirment le Mexique entrera dans une nouvelle ère politique. Au XXe siècle, le PRI, fondé en 1929 et issu de la révolution de 1910, a monopolisé le pouvoir et s’est transformé au fil des ans dans […]

Lire la suite

Intelligence artificielle : faut-il en avoir peur ?

L’Heure du peuple innove en vous proposant une série de trois articles sur un même thème pour permettre d’aller plus loin dans l’analyse. Voici le premier volet de cette série consacrée aux questions posées par le développement de « l’intelligence artificielle ». En montrant que la machine à tisser à vapeur avait fait plus pour l’abolition de l’esclavage que des siècles de protestations, Marx nous incitait à prendre au sérieux les évolutions techniques pour comprendre les révolutions sociétales. […]

Lire la suite

Présidentielle en Colombie : un espoir de paix

Dimanche 17 juin aura lieu le 2e tour de l’élection présidentielle en Colombie alors que le 27 mai, les résultats du 1er tour ont donné au pays un espoir de paix et de révolution citoyenne. Certes, le candidat de la droite héritière de l’ancien président Uribe, Iván Duque (Centro Democrático) est arrivé en tête avec près 40% des voix. Mais derrière lui est arrivé l’ancien maire de Bogota, Gustavo Petro (Colombia Humana) avec 25%. Il a devancé Sergio Fajardo (Coalition Colombia) 24%. La participation a dépassé les 53% ce qui est plutôt rare pour un scrutin habitué à des taux […]

Lire la suite