Le 26 février 1906. Les transbordeuses d’oranges.

Au début du XXe siècle, en gare de Cerbère, dans les Pyrénées-Orientales, débute la première grande grève ouvrière exclusivement féminine. A l’époque, un écart entre voies françaises et espagnoles nécessite le transbordement des marchandises à la frontière. C’est aux femmes que le déchargement et le chargement des agrumes, notamment des oranges, est confié. Une opération éreintante, que les ouvrières doivent exécuter d’autant plus rapidement qu’elles sont payées à la tâche (75 centimes par wagon chargé). Mais en 1906, la pénibilité de leurs conditions de travail ou encore les inégalités entre employées générées par l’inique système mis en place par les […]

Lire la suite

Projets Macron. L’assurance-chômage : nouvelle cible.

Les attaques du gouvernement contre les salariés se sont concentrées pour l’instant sur la diminution de leurs droits (ordonnances Macron qui inversent la hiérarchie des normes) et le gel de leurs revenus (pas de coup de pouce au SMIC ou de hausse du point d’indice des fonctionnaires). Emmanuel Macron ouvre un nouveau front, celui de l’assurance-chômage. La négociation Unédic Le patronat et les syndicats négocient en effet une nouvelle convention Unédic, à partir de la feuille de route fixée par Macron. Depuis 1958, l’assurance-chômage française est une structure paritaire. Elle récolte les cotisations au titre du chômage, et est gérée […]

Lire la suite

Sévices publics sur ordre européen

Thatcher est de retour. Elle s’appelle désormais Macron. « Vous allez cracher du sang » avait alerté Mélenchon. « Populiste » avaient hurlé les bien-pensants. Mais après le code du travail, et avant les droits des chômeurs, le gouvernement lance une nouvelle offensive, contre le service public. C’est que le modèle social-républicain français est le dernier butin qui échappe encore à la finance en Europe. Les cibles se font plus précises. La dernière en date, ô combien symbolique, est la SNCF. Derrière le disque rayé des attaques contre le statut des cheminots c’est le service public lui-même qui est visé par le rapport Spinetta. […]

Lire la suite

Le 22 février 1944 Arrestation de R. Desnos

C’était un temps déraisonnable, où il convenait d’arrêter au petit matin et d’envoyer à la mort tous ceux qui ne pensaient pas droit. Et écrivaient de même. Robert Desnos était de ceux-là. Né à l’aube du siècle dans un Paris encore populaire, il ne fréquente guère que l’école de la rue. Très jeune, il décide de dédier sa vie à la poésie. Il n’a pas tout à fait 17 ans que déjà, ses vers paraissent. Benjamin Péret l’introduit auprès des surréalistes, qui l’accueillent avec l’enthousiasme qu’on devine. […]

Lire la suite

L’ubérisation : le modèle du travailleur sans droits

Sous couvert de modernité, le développement de l’ubérisation propage un modèle : celui du travailleur sans droits. Partout dans le monde, les plateformes se multiplient dans des secteurs d’activité variés, avec un leitmotiv : utiliser l’outil numérique pour mettre en relation, sans passer par le salariat, des travailleurs et des consommateurs. Le piège auto-entrepreneur En France, c’est le statut d’auto-entrepreneur qui rend possible ce tour de passe-passe dont l’objectif principal est de se passer du salariat et de ses « contraintes » (limitation du temps de travail, sécurité de l’emploi, indemnités de licenciement, cotisations sociales…). Ce statut a été créé […]

Lire la suite

Nucléaire : le danger est là

Nous approchons du 7eme anniversaire de la catastrophe nucléaire de Fukushima. Sa triste actualité a été récemment rappelée de manière crue par le président de l’Autorité française de Sûreté Nucléaire. Début février il déclarait qu’« en cas de séisme fort, on pourrait aller à la centrale de Tricastin vers une situation avec quatre réacteurs simultanés en fusion, qui ressemble potentiellement à un accident de type Fukushima ». Largement passée inaperçue, cette mise en garde officielle concerne une des centrales les plus dangereuses du pays puisqu’elle accumule un nombre record d’incidents. Mais aussi parce qu’elle est située sur un des axes les plus […]

Lire la suite

Chronique de François : Fonction publique ?

Le 1er février, le ministre de l’Action et des comptes publics Gérald Darmanin livrait les grandes lignes de la réforme à venir de la fonction publique : rémunération au mérite, recours accru aux contractuels, « plan de départ volontaire ». Le coup est sévère mais ce serait mentir que de dire que c’est là une surprise. En janvier 2017, durant sa campagne présidentielle, M. Macron avait annoncé vouloir mettre en place la rémunération au mérite, rétablir le jour de carence, augmenter les recrutements de droit privé, le tout assorti d’un coup de rabot de 60 milliards (Mds) d’euros de dépense […]

Lire la suite

Le 16 Février 1848, Octave Mirbeau.

C’est l’histoire d’un homme qui naît en Normandie, le 16 février 1848, mois lourd de mémoire révolutionnaire, et qui va mourir, jour pour jour 69 ans plus tard. Cet homme aux multiples talents, aurait bien mérité une commémoration d’envergure nationale. Las, les ors des ministères étouffent les souvenirs des écrits trop amers. Et alors que de nombreux pays étrangers lui ont rendu un hommage appuyé, le nôtre, le sien, n’a pas jugé utile de le remercier de ses œuvres. […]

Lire la suite

Le logement social mis à mal

Avec les rigueurs et les drames de l’hiver, la question du mal-logement réapparait. Les associations spécialisées, la dernière en date la fondation Abbé Pierre, tirent la sonnette d’alarme. Et comme chaque année, les responsables politiques répondent par des dénégations et des promesses. Le logement pour tous, un effort séculaire Ce traitement saisonnier, superficiel et éphémère, ne doit pas masquer le caractère massif et structurel du problème : 4 millions de personnes sont sans abri, mal-logés ou sans logement personnel selon le dernier rapport de la Fondation Abbé Pierre. Ni faire oublier que la France dispose, pour y remédier, d’un outil […]

Lire la suite