Le 28 mai 1802 : Vivre libre ou mourir

Le 28 mai 1802, quelque part au sud de la Guadeloupe, un groupe d’hommes, infatigables combattants de la Liberté, meurt avec panache, faisant sauter le fort où ils étaient réfugiés. Ce bastion dynamité deviendra le symbole de la lutte des Antillais contre l’esclavage, et de la résistance du plus emblématique d’entre eux : Louis Delgrès. Ce métis libre, né en Martinique, est le fils naturel d’un fonctionnaire et d’une mulâtresse, comme on disait à cette époque. Né en 1766, il adopte très vite les idéaux républicains. En 1792, il est élu lieutenant par ses concitoyens. Officier très apprécié de la […]

Lire la suite

Marées populaires du 26 mai : prévenir et guérir !

Les marées populaires en construction pour le 26 mai seront un nouveau temps fort d’expression de l’opposition populaire contre la politique de Macron après le succès du 5 mai et la poursuite de la grève cheminote. Mais l’enjeu va plus loin. Il s’agit de prévenir et de guérir. Le 26 mai sera aussi une mobilisation préventive. Il le faut car avec Macron, l’an 2, c’est l’an pire ! Un document interne confirme que le gouvernement et la direction la SNCF préparent une privatisation de l’entreprise. Bruno Le Maire a d’ailleurs annoncé des « privatisations importantes » à venir. Ce n’est […]

Lire la suite

Le 13 mai 1791 Robespierre et l’abolition de l’esclavage

On l’oublie trop souvent : plusieurs communes rurales, dont Champagney en Franche-Comté, avait dès mars 1789, dans ses cahiers de doléances, demandé l’abolition de l’esclavage. Au début des années 1790, la Révolution jette à bas le pouvoir absolu, nationalise les biens du clergé, invente la Nation et abolit les privilèges. Et surtout elle écrit la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. Mais le travail est loin d’être achevé. Dans les colonies, des hommes maintiennent en servitude d’autres hommes. Dont le crime tient en trois mots : ils sont noirs… […]

Lire la suite

La force tranquille face à la présidence bloquée

Un an après son arrivée au pouvoir, le président Macron se trouve dans une situation de blocages multiples que lui et son gouvernement ont eux-mêmes organisés. Son orgueil monarchique l’a englué dans une « relation très spéciale avec Trump » qui l’a fait s’abstenir de déplorer personnellement les propos indignes du président états-unien sur les attentats du Bataclan. Son dogmatisme libéral à la Thatcher est en train d’envoyer dans le mur deux entreprises vitales du pays : la SNCF et Air France. Incapable de convaincre et d’entraîner ceux qui les font tourner dans l’intérêt du pays, le gouvernement s’avère aussi […]

Lire la suite

Le 5 mai 1981 : Mort de Bobby Sands

Des années 1960 à la fin du XXe siècle, le conflit nord-irlandais a fait plus de 3000 victimes. L’une des plus emblématiques d’entre elles est une figure de la lutte républicaine, Bobby Sands. Quelques mois avant sa mort, celui-ci est pourtant encore inconnu. Né en 1954, Robert Gerard Sands, dit Bobby, grandit dans une famille catholique modeste installée dans un quartier protestant de la banlieue de Belfast. […]

Lire la suite

Le 5 mai contre Macron et son monde

La manifestation nationale de samedi 5 mai à Paris est l’occasion d’exprimer fortement les colères populaires contre Emmanuel Macron. On a tous une bonne raison de dire « stop Macron » : hausse de CSG, privatisation rampante de la SNCF et recul du service public ferroviaire, manque de personnels dans la santé, licenciements chez Carrefour, mise en place de la sélection à l’université, loi asile-immigration, ou encore abandon de tant de villes, villages et banlieues au profit des beaux quartiers des métropoles. Le « pot-au-feu » ne manque pas d’ingrédients ! Un an après son élection, Macron, ça suffit comme […]

Lire la suite

Le 2 mai 1808 Les Madrilènes résistent à Napoléon

Longtemps adversaire de la Révolution de 1789, l’Espagne se rapproche de la France à la fin du 18ème siècle. Mais en 1805 le désastre de Trafalgar abat la flotte, et par là même la puissance maritime espagnole. Napoléon pense alors pouvoir mettre la main sur toute la péninsule ibérique. Le roi Charles IV et son fils sont poussés à l’abdication et Joseph Bonaparte s’assied sur le trône. Plongeant ainsi le pays dans une guerre terrible, une guerre d’aspiration à l’indépendance. […]

Lire la suite

Canal FI, naissance de la télé de la France insoumise !

La France insoumise vient de se doter de sa propre télé en ligne : Canal FI. Cette web-télé fonctionne depuis lundi 23 avril comme un agrégateur de contenus vidéos : les programmes sont constitués des productions vidéo de la France insoumise et de personnalités de ce mouvement. Le projet est porté par Antoine Léaument et Flore Cathala, responsables des pôles vidéos et réseaux sociaux de la FI. CanalFI propose, sur un canal unique, toutes sortes de contenus jusqu’ici éparpillés entre les réseaux sociaux et chaînes Youtube des membres de la France insoumise et du mouvement : extraits de discours à […]

Lire la suite

Le 25 avril 1932 Fondation du groupe Octobre

Avant de donner son nom à des écoles, et de voir son œuvre éditée en papier bible dans la Pléiade, Prévert était plutôt du côté des agitateurs de conscience ! Dès les années 20 avec une bande de lurons de sa trempe il imagine un théâtre en prise directe avec l’air du temps. L’air d’un monde en crise où la culture répond aux révoltes ouvrières en chantant, en jouant les problèmes de ceux qu’il espère toucher : les travailleurs, les gens du peuple. Un vrai théâtre populaire : la Fédération du théâtre ouvrier de France. C’est ainsi qu’en avril 1932, […]

Lire la suite

5 mai : Maintenant le peuple !

Emmanuel Macron joue l’anti-république. Il a décidé d’incarner l’Ancien régime à lui tout seul. On le savait apôtre de la monarchie présidentielle du moi-soleil. Sa révision constitutionnelle le confirme : parlement abaissé, pluralisme étouffé, double peine pour les citoyens privés de représentants et sans aucun pouvoir supplémentaire d’expression directe. Le voilà désormais engageant seul le pays dans une guerre en Syrie porteuse de lourds dangers pour la paix du monde. On savait Macron bienfaiteur des puissants et du MEDEF, patronat de droit divin. Le voilà soucieux de recréer de nouvelles féodalités : ici des trains privés pour ceux qui pourront […]

Lire la suite