Quel monde d’après ?

Le monde d’après, tout le monde, ou presque, en parle. Comme si on attendait le jour d’après. L’après confinement, l’après crise. Comme si on allait tirer les leçons de cette situation exceptionnelle. Qu’on me permette un argument d’autorité en la personne de Hegel, mort, dit-on, lors de l’épidémie de choléra à Berlin en 1831. Le philosophe qui, plus que tout autre, a voulu penser l’histoire nous met en garde : « On recommande aux rois, aux hommes d’État, aux peuples de s’instruire principalement par l’expérience de l’histoire. Mais l’expérience et l’histoire nous enseignent que peuples et gouvernements n’ont jamais rien appris de […]

Lire la suite