Soins palliatifs refusés

Même les patients en fin de vie sont aujourd’hui atteints par l’ignoble politique d’économies décidée par Macron dans le secteur de la santé et des soins. Depuis 2018 le budget des services de soins palliatifs ne cesse de diminuer. 30% en 2019 dans l’Aude où on tire la sonnette d’alarme. Les professionnels sont confrontés à des choix dramatiques : quels patients ne plus accompagner ? quelles coupes dans les équipes médecins ? infirmières ? … En février 2016 le droit à une fin digne a pourtant été votée.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email