Répression

Entre novembre 2018 et le 30 juin 2019, plus de 10.000 gilets jaunes ont été placés en garde à vue. Plus de 3100 ont été condamnés à de la prison ferme avec incarcération immédiate. Une répression pénale sans précédent d’un mouvement social.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email