Rapaces

De grands cabinets d’avocats incitent les investisseurs internationaux à attaquer les États pour les pertes qu’ils ont subies à la suite des mesures prises contre le Covid-19. Ces multinationales ne boudent pas devant cette possibilité ouverte par les textes des traités de libre-échange que les États ont signés. Des milliards sont en jeu.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email