Pollution: Sortie de piste pour Volkswagen

Coincé par l'International Council for Clean Transportation (ICCT), le groupe Volkswagen a reconnu qu'il avait truqué ses voitures pour contourner la législation américaine en matière d'émissions de gaz polluants. Un logiciel clandestin, installé sur des millions de véhicules diesel de différentes marques, permettait de réduire artificiellement, le temps des tests, la quantité de gaz émise. Les analyses de l'ICCT ont ainsi révélé que, pour certains modèles, les émissions d'oxydes d'azote étaient 15 à 35 fois supérieures à la norme en vigueur aux États-Unis.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email