Patrimoine : fortune et héritage, ces privilèges à abolir.

La répartition du patrimoine est encore plus inégalitaire que celle des revenus.

Les inégalités se décomposent entre d’un côté les flux, les inégalités de revenus, et d’un autre côté, les stocks, les inégalités de patrimoine. Ces dernières, en hausse depuis des décennies, dépassent l’entendement en France et dans le monde. D’après un rapport du Crédit Suisse, en 2016, les 10% de personnes les plus riches possèdent 89% des actifs mondiaux alors que la moitié la plus modeste détient collectivement moins de 1% de la fortune globale.

Une étude récente de l’Insee sur la France a montré que le patrimoine global a doublé depuis trente ans mais a diminué pour les 20% les moins dotés. Les 1% les plus fortunés ont un patrimoine brut supérieur à 1,9 million d’euros et possèdent 16% de la masse totale du patrimoine. Le patrimoine des 10% les plus riches est en moyenne huit fois plus élevé que celui du reste de la population.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.

Partager cet article...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email