Un œil sur la lutte ( partie 1)

Les syndicats CGT, FO, Solidaires, UNEF, UNL et FIDL, réunis le 24 octobre, ont décidé d’une nouvelle date de mobilisation le 16 novembre. C’est une bonne chose. Car force est de constater qu’après la mise en mouvement réussie du 12 septembre et malgré la défiance profonde, majoritaire et persistante des gens sur les ordonnances et sur la loi travail elle-même, la dynamique s’est peu à peu étiolée. Faute d’avoir été en capacité d’agréger autour des syndicats. Et faute d’avoir su saisir les points d’appui qui étaient mis à leur disposition, je pense notamment là à la marche populaire contre le coup d’État social initiée par La France Insoumise le 23 septembre.

Pour lire la suite, abonnez-vous.L’Heure du peuple est un journal insoumis donc sans pub. Pour le faire vivre, n’hésitez pas à vous abonner.
Partager cet article...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone